Lilo, moteur de recherche « alternatif », finance des charlatans

imlogoheaderOn m’avait recommandé Lilo comme moteur de recherche à la place de Google, Bing et autres Duck-duck-go, en m’expliquant que les clicks servent à financer des actions caritatives. C’est un but tout à fait louable, bien sûr. Hélas, il n’y a pas beaucoup de choix dans les projets à financer, même si cela s’étoffe petit à petit, et certains sont très discutables.

Il y en a un qui m’a choqué, un organisme qui raconte ceci sur son site web (filtré via rbutr, vous aurez peut-être à remplir un Captcha):

Homéostasie : Pour que les processus physiologiques de guérison du corps soient efficaces il faut que nos cellules reçoivent tous les éléments dont elles ont besoin pour remplir parfaitement leurs fonctions. Cela a fait dire à Andrew Taylor Still que «la règle de l’artère est suprême». Les cellules doivent pouvoir se régénérer et se débarrasser de leurs déchets. Pour cela il faut que le sang, la lymphe, en un mot tous les liquides du corps, circulent librement. C’est le mouvement qui facilite l’acheminement des liquides dans les tissus, favorisant par la même le renouvellement du milieu dans lequel baignent nos cellules. Un autre système de régulation important est représenté par le système nerveux, qui est en relation étroite avec la colonne vertébrale.
La résultante de ces trois principes permet de favoriser l’équilibre du milieu intérieur ou homéostasie, ce qu’Andrew Taylor Still dénommait, dans un langage du XIX° siècle: l’auto guérison du corps. (Certains mécanismes physiologiques n’avaient pas encore été mis à jour quand Still écrivait ses mots). Les termes d’ «auto guérison du corps» et de «remèdes naturels» qu’il employait, permettaient d’illustrer le propos. Il nous semble important d’indiquer que l’ostéopathie ne prétend pas tout soigner, et que les bons ostéopathes ne réfutent pas l’usage des médicaments.

Version courte: on peut tout guérir avec quelques craquements d’os et une tisane.

Andrew Taylor Still était le créateur de l’ostéopathie, et il croyait que manipuler les articulations agissait sur «l’énergie vitale». Nous sommes en présence de la ligne dure de la pseudoscience, confirmé par la presence du terme typique des vendeurs de poudre de perlimpinpin : «auto guérison du corps» (traduction: on ne fait rien et on attend que la maladie/crise se déroule comme elle aurait fait de toute façon. L’utilisation du terme homéostasie est également trompeuse: ce n’est pas en faisant craquer des articulations que vous allez régler, par exemple, la température du corps ou la pression artérielle.

Ne vous méprenez donc pas, la dernière phrase du passage cité est là pour essayer de faire croire qu’ils ne vont décourager un client de prendre ses médicaments ou consulter un vrai médecin. Mais le baratin qui le précède (y compris ce que je n’ai pas cité) fait très clairement comprendre qu’ils se proposent comme guérisseurs uniques et s’attaquent aussi bien aux personnes saines qu’aux personnes vraiment malades.

Ayant établi la nature douteuse de cet organisme, allons voir sa page de présentation sur Lilo.org. Que des photos d’enfants, y compris un bébé. Quel est l’intérêt de faire craquer les articulations d’un enfant? Aucun, cela peut même être très dangereux. Déjà que la manipulation violente du cou utilisée quasi systatiquement lors des séances par les ostéopathes et chiropracteurs peut entraîner un AVC suite à une rupture d’artère cervicale…

Pour plus d’infos sur l’ostéopathie, je vous conseille vivement de procurer Médecines douces : info ou intox, de Singh et Ernst. C’est facile à lire, c’est complet et c’est honnête, faisant bien le tri entre ce qui « marche » et ce qui ne « marche » pas.

En tout cas, j’ai décidé d’envoyer un mail à Lilo afin de protester contre cette promotion d’une idéologie dangereuse et antiscientifique qui cherche à profiter de la détresse et innocence de personnes qui n’ont pas accès aux informations qui leur permettraient de faire un choix informé.

Bonjour

http://www.lilo.org/fr/osteopathes-du-monde/

Je souhaiterais savoir si vous effectuez un tri à propos des organismes partenaires. Il y en a qui me semble plus que discutables.

En particulier, il y a « Ostéopathes sans frontières », qui a choisi d’illustrer sa page de présentation avec un ostéopathe qui fait une manipulation sur un bébé. Il n’y a aucune raison de faire « craquer les os » à un enfant en pleine croissance, qui a les os souples et fragiles et pourrait souffrir des graves problèmes suite à un tel traitement.

Sur la page « Principes » de leur propre site, cet organisme dit :
«L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé», et encore «Toute maladie remonte à quelque désordre mécanique dans la machinerie du corps humain» ( citant le fondateur du mouvement, AT Still). Ce sont des dictons pseudoscientifiques qu’on retrouve avant tout chez le lobby anti-vaccin et les promoteurs de remèdes et thérapies qui relèvent plutôt de la magie qu’autre chose.

Dans ce cas précis, leur but semble être de se servir de votre soutien pour répandre leur charlatanerie dans les régions défavorisées et y faire la propagande de l’ostéopathie avant que les vrais médecins – qui, ayant du matériel à transporter, ont besoin d’une logistique bien plus lourde – n’arrivent.

Ne vous méprenez pas: je n’ai rien contre l’ostéopathie pratiquée par une personne compétente et qui connaît bien les limites de la technique. Car c’est une technique, et non un système de médecine, comme laisse entendre OSF. Je consulte même un ostéopathe (de préférence qui soit aussi médecin ou kinésithérapeute) pour des problèmes de douleur lombaire liés à l’arthrose de temps en temps. Cela change des comprimés antidouleurs et malheureusement l’effet dure rarement plus longtemps.

Je vous remercie d’avance pour votre réponse

Cordialement

Oui, vous avez bien lu: il peut m’arriver de consulter un ostéopathe. Il n’est pas question qu’il touche à mon cou.

La réponse:

Bonjour,

Merci de votre message. Lorsqu’une proposition de projet est soumise à Lilo, celle-ci est soumise à une sélection par les utilisateurs. Osthéopathe du Monde est également passé par cet étape de sélection.
Si nous constatons que certains projets abusent de la confiance des utilisateurs, nous mettrons en place des actions en ce sens (un bouton signaler par exemple qui sera alors pénalisant).
Le principe sur Lilo est de soutenir positivement le projet de votre choix par votre don de gouttes d’eau. Les gouttes d’eau ne sont pas répartis automatiquement entre les projets (sauf cas exceptionnel). Vous pouvez soutenir le(s) projet(s) de votre choix.

Cela répond-t-il à votre question ?

Amitiés,

Ben, voyons. Donc, aucun tri, car la sélection par les utilisateurs semble se résumer à « à quelle organisme vais-je attribuer mes points? ». Lilo ne prend pas la peine de contrôler la véracité ou l’éthique de ceux qui cherchent à se faire financer par leur moteur de recherche, à partir du moment où ils emploient des termes qui paraissent ecolo-friendly.

Poursuivons:

Bonjour

En effet, cela répond à une grande partie de ma question, mais pas totalement. Il reste le plus important: quand est-ce que vous retirez ce projet qui soutient la maltraitance d’enfants ?

Cordialement

Comment définir le fait de procéder à des manipulations risquées et inutiles sur des enfants autrement que par « maltraitance »?

Réponse :

Bonjour ,

Merci de votre retour; Avez-vous des preuves formelles que l’équipe d’Osthéopathe du Monde est impliquée dans de la maltraitance d’enfants?
Nous serions heureux d’en disposer pour mettre en place une action dans ce sens. Mais nous ne pouvons pénaliser un projet si nous n’avons pas des éléments sérieux pour le faire.

Amitiés,

Apparemment, Lilo a non seulement des problèmes de correcteur d’orthographe, mais aussi de sens des responsabilités. Mâchons-leur le travail :

Bonjour,

Je vous conseille vivement le livre Médecines douces: info ou intox? d’Ernst & Singh, qui récapitule des années de recherche sur différentes types de thérapies dites « douce », dont l’ostéopathie. Ce livre a été traduit en français.

Il y a également un page Wikipédia dédié à l’ostéopathie. Voici la section qui concerne la France : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ostéopathie#France. Vous noterez le commentaire « De plus, la pratique de manipulations du rachis cervical ainsi que la pratique de manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois sont réservées aux titulaires d’un diplôme médical ou paramédical, ou nécessiteront un diagnostic établi par un médecin attestant l’absence de contre-indication médicale à l’ostéopathie. En pratique, cette attestation est loin d’être évidente à obtenir pour le patient. »
Étant donné la violence des manipulations, la difficulté d’obtenir une telle autorisation ne surprend guère. C’est d’autant plus répréhensible, donc, que des ostéopathes aillent en Afrique pour faire ce qu’ils n’ont pas le droit de faire en France.

D’ailleurs, les ostéopathes que je connais – médecins et kinés – étaient très choqués de découvrir l’existence de cette activité.

Sinon, vous trouverez de quoi réfléchir ici (textes en anglais) :

http://www.quackwatch.com/04ConsumerEducation/QA/osteo.html
http://edzardernst.com/tag/osteopathy/ (plusieurs articles)
http://www.kidspot.com.au/warning-to-parents-chiropractics-and-babies-dont-mix-its-dangerous-and-unproven/

Chiropracteur et ostéopathe sont la même chose en ce qui concerne les techniques et, pour ceux d’entre eux qui sont adeptes de la magie, la croyance en l’énergie vitale. Il y a beaucoup d’autre articles, écrits par des médecins, des scientifiques qui font de la recherche et même des sceptiques (souvent des gens ordinaires qui prennent le temps de faire de la recherche avant de croire tout ce qu’on leur raconte).

J’omis l’article qui racontait la mort d’un nourrisson après une manipulation de la tête (thérapie cranio-sacral)

J’espère que ceci répond à votre question.

Cordialement

Il n’y a pas eu de réponse. Cette échange a eu lieu début juillet 2016. A ce jour, Lilo promeut toujours Ostéopaths Sans Frontières. Le bouton « signaler » n’est toujours pas implémenté.

Pire, d’autres projets pseudoscientifiques ont été ajoutés au site. J’en ai trouvé deux qui vantent les mérites de la spiruline, une variété d’algue bleue-verte dont les vertus supposées sont louées par ceux qui suivent les modes alimentaires sans jamais se poser de question. De fait, il n’y a pas suffisamment de preuves que cette algue – qui doit être cultivée dans des conditions bien particulières pour ne pas être toxique – puisse combattre, comme le prétend Spiruline for a smile, qui veut agir contre la faim et la malnutrition aux Philippines:

  • Carence en vitamine A
  • Carence en fer
  • Carence en protéines et en acides-minés [sic] essentiels.
  • Carence en zinc

Du site WebMD (texte d’origine en anglais): On vous a peut-être dit que les algues bleues-vertes sont une excellente source de protéine. Mais en réalité, elles ne sont pas mieux que la viande ou le lait comme source de protéine et coûtent environ 30 fois plus cher pour le même poids.

Il y également Inform-action, qui prétend vouloir éveiller le sens critique des gens. Vu comme ils s’extasient, eux aussi, devant la spiruline, insistent que la pêche dans votre main est 26 fois moins riche en plein de trucs que les pêches d’avant, que les sociétés pharmaceutiques créent des maladies afin de nous vendre leurs remèdes, et portent aux nues la Naturopathie, j’ai tendance à exercer mon sens critique pour les classer comme une bande de tarés potentiellement dangereux pour la santé de ceux qui les entoure.

Bref: Lilo est une bonne idée mal réalisée. Il y des projets dignes de vos dons, certes, mais mélanger WWF et Médecins du Monde, pour ne citer qu’eux, avec des charlatans et des amateurs de complot est pire que stupide et lâche. En abdiquant devant sa responsabilité de contrôler le contenu de son propre site web met en danger des populations à risque.