Coup de gueule contre la télé française

Il y a des limites à la niaiserie. Le lendemain de la mort du pape Jean-Paul II, au moins deux chaînes dans ce pays laïc ont subitement modifié leur programmation du soir.

Il s’est passé quelque chose d’étrange le dimanche 3 avril. Mes filles voulaient regarder L’avocat du diable sur la 2 – à la place on trouve Le huitième jour – rien contre, c’est un excellent film, mais pourquoi un changement aussi brusque ? Même le site ouèbe de France Télévision ne semblait pas être au courant.

Là, TF1 a viré Seven (l’histoire, je vous rappelle au cas où, d’une chasse au tueur en série dont chaque meurtre a pour thème un des pêchés capitaux) pour nous infliger une niaiserie ricaine bien à la Téheffun. Et idem, le site ouèbe n’est pas au courant.

Je soupçonne un gros blaireau quelque part d’avoir décreté que ce serait du mauvais goût de passer des films avec de tels titres (ce ne peut être que les titres, parce que personne n’affirmerait que le Mal y triomphe) le lendemain du mort d’un pape. Ma malédiction sur la tête de ce crétin bien-pensant de mes fesses qui connaît autant le cinéma que moi la physique quantique, et qui a autant de goût qu’un Kinder Délice.

Faites péter les pavés, il y a de la révolution dans l’air !

Rien contre feu le pape, qui a mon avis a probablement fait plus de bien que de mal pendant son pontificat. Attention: je considère que d’être contre la contraception dans un monde surpeuplé et miséreux est Très Mal, autant que d’interdire le préservatif, seul moyen de se protéger contre les MST, ou d’imposer le célibat à des personnes chargées ensuite de conseiller les futurs mariés et les ménages en difficulté. C’était quand même un brave type avec un courage immense qui a beaucoup œuvré pour la paix et le dialogue social – et qui avait retardé son intronisation afin de ne pas faire de concurrence au finale de foot italien, qu’en tout cas il voulait regarder aussi. Je ne suis pas convaincue qu’il aurait approuvé de tels agissements.