Hydromel – recette du 13e siècle

Swedish Mead being enjoyed at Midsummer's Eve.

Image via Wikipedia

Pour égayer vos jeux de rôle Grandeur Nature et autres fêtes médiévales, quoi de plus approprié ? L’hydromel  est probablement la première boisson alcoolisée inventée par l’homme, en tout cas c’est la première dont on a trouvé une trace.

C’est une boisson qui connaît un regain d’intérêt, et franchement, on peut faire pire avec du miel. Pour ceux qui « tricotent » leurs propres cottes de mailles pour un jeu de rôle grandeur nature, ou une reconstitution historique, c’est la boisson qu’il vous faut !

J’ai fait de mon mieux pour la traduction. C’est dans un anglais archaïque qui sonne bien étrange à nos oreilles, et mes cours d’ancien françois sont bien loin.

Pour faire de l’hydromel :

Prenez 4,5 l de bon miel. Prenez 18 l d’eau et faites-la bouillir, enlevez l’eau du feu (très important, cela empêche le miel de caraméliser) pour y dissoudre le miel, puis mettez le tout à bouillir. Écumez régulièrement le mélange jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de saleté qui remonte (pour enlever les résidus de cire etc dans le miel). Puis l’enlevez du feu, versez dans un autre récipient et laissez refroidir jusqu’à ce que ce soit aussi froid que du lait qui sort de la vache.

Prenez ensuite le dépôt de la meilleure cervoise (ceci contient de la levure, pour la fermentation, et des nutriments pour la levure, qui n’a pas besoin que de sucres), ou sinon de la levure, et jetez-le dans le mélange d’eau et de miel. Mélangez bien, mais avant d’ajouter la levure vérifiez que l’eau et le miel sont dans un récipient propre.

Entourez et couvrez le récipient de paille ou de linges, s’il fait froid et laissez reposer 3 jours et 3 nuits s’il fait froid. Et s’il fait chaud, 1 jour et 1 nuit sont amplement suffisants. Mais au bout d’une heure – deux au plus – il faut l’essayer, et si vous le voulez doux il faut l’enlever du dépôt plus tôt, et si vous le voulez mordant laissez-le plus longtemps. Puis l’enlever du dépôt  sans le troubler pour le mettre dans un autre récipient propre, et laissez reposer 1 nuit ou 2, puis tirez dans un autre récipient et servez.


Cette recette – 1 part miel pour 4 parts eau, soit environ 1,5 Kg miel pour 5 l d’eau –  donne un hydromel doux. 1 Kg de miel donnera un hydromel sec.

La propreté des conteneurs est primordiale, car les levures sauvages, mouches à vinaigre etc auront tôt fait de gâcher votre préparation. Toujours utiliser des récipients à usage alimentaire. Le mieux est d’acheter du matériel spécialement conçu pour la vinification maison (ça se trouve sur le Net) : cuves, bouchons et barboteuses – ah, le glopglopglop rassurant de la barboteuse pendant la fermentation – levures, nutriments pour la levure…

Sinon, pour 5 l d’hydromel, les quantités sont :

  • 1,15 Kg miel. Prenez un miel de bonne qualité. Pour ce que cela coûte, ce n’est pas la peine de prendre autre chose.
  • jus d’un citron (pour nourrir la levure)
  • levure
  • de l’eau pour compléter jusqu’à 5 litres

Et malgré la recette, l’hydromel met souvent du temps pour fermenter. A l’époque où on a noté cette recette, on ne buvait que des boissons très faiblement alcoolisées, mais on en buvait beaucoup, même les enfants. Il va aussi sans dire que le dépôt de fermentation dont parle l’auteur contenait certainement beaucoup plus de levure vivante que ce que l’on trouve au fond de nos bouteilles modernes; en effet, aujourd’hui on laisse fermenter jusqu’à ce que l’alcool dans la boisson tue la levure de fermentation.

Donc, pour bien faire les choses, achetez une levure oenologique et prévoyez de vous y prendre bien à l’avance, surtout qu’un peu de vieillissement en bouteille ne fait que améliorer le produit final.

Bien sûr, on peut varier la recette, à commencer par ajouter épices ou herbes au moût pour donner un peu plus de goût au résultat final. La recette d’origine suggère – entre autres – sauge, romarin, thym. Bien sûr,  on peut mettre n’importe quelle herbe ou épice, selon ses propres goûts : cannelle, girofle…

2 réflexions sur “Hydromel – recette du 13e siècle

  1. Bonjour ,Es que c’est possible de faire de hydromel sans levure ou avec levure sauvage « contrôlé » ?.si c’est bien-sûr possible

Les commentaires sont fermés.