Heroes’ Chronicles: jeu gratuit en ligne

Heroes’ Chronicles est un MMORPG en tour par tour asynchrone qui n’a besoin que de votre navigateur internet pour fonctionner.

Le jeu vous propose d’incarner un membre d’une des 8 races luttant pour la domination de leur royaume. Allez-vous devenir un magicien maîtrisant les arcanes des sortilèges, ou un guerrier maître dans l’art du combat ? Affûtez vos armes et rejoignez les nombreux joueurs déjà présents !

Inspiré de (World of) Warcraft, ce jeu donne la possibilité d’incarner un personnage de la Horde (orc, tauren, troll, mort-vivant) ou de l’Alliance (elfe, humain, nain, gnome), bien que la frontière entre les deux est assez floue et on trouve aussi bien des Allianceux chaotiques qui combattent avec la Horde que des Hordeux renégats qui se battent pour l’Alliance. Il est également possible d’être neutre (un groupe de soigneurs, par exemple) ou créer sa petite nation englobant toutes les races qui défendra son royaume envers et contre tous.

La division entre Horde et Alliance ne correspond pas à la différence entre les forces du Bien et du Mal (toujours avec la possible exception des morts-vivants) : ce sont des armées composées de d’alliances de clans qui s’affrontent sur les mêmes terres. S’affilier à un clan vous permettra de progresser plus vite en tant que débutant et améliore pas mal les possibilités de rôle-play : certains clans n’acceptent qu’une seule race, d’autres sont mixte. En général c’est en choisissant son clan qu’on se retrouve officiellement intégré dans l’Alliance ou la Horde, ou bien neutre (des soigneurs purs, en général).

La réputation de votre personnage chez chacune des races est aussi prise en compte et se gère avec un système de points de prestige : taper un personnage qui ne vous a pas agressé au préalable fera baisser votre prestige avec sa race, le soigner le fera remonter. Votre prestige affectera le comportement des autres joueurs à votre encontre.

Fait amusant, bien que la race des elfes soit de loin la plus répandue dans Lorndor (le nom du monde imaginaire où se déroule le jeu), tous ne font pas parti de l’Alliance, loin s’en faut. Certains préfèrent jouer un Drow, les elfes noirs chaotiques connus de tout rôliste qui se respecte, d’autres se retrouvent du côté de la Horde tout simplement parce qu’ils tiennent à s’exprimer de façon élégante dans un français bien orthographié, et quand un imbécile aux oreilles pointues vous écrit en langage sous-SMS et exige que ce soit vous qui fassiez l’effort de comprendre : eh bien ça donne furieusement envie de lui coller une bonne boule de feu dans la face.

Heureusement que tous les elfes de l’Alliance ne sont pas des idiots, mais c’est quand même très drôle de leur taper dessus.

Il existe des quêtes permanentes, personnelles et collectives, et de temps en temps les animateurs lancent des quêtes ponctuelles. De quoi s’occuper avec son clan, donc. Bien qu’on puisse se connecter plus souvent, parce qu’on gagne 2 points d’action par heure, on peut se contenter de jouer une fois par jour sans souffrir de désavantage important.