Pas de lesbienne dans le foot nigérien !

Comme si son orientation sexuelle influait sur la qualité de son jeu. Ou la couleur de sa peau, sa religion, ou d’avoir un parent né à l’étranger. Mais la connerie, ça tache et c’est dure à éradiquer.

Il y a pas mal de sites d’infos qui rapportent les assertions de l’entraîneuse de l’équipe de foot féminine du Nigéria : les voici sur Sport24.com. Je vous invite à admirer la stupidité des propos.

Le site Allout.fr, qui réunit héteros, gays, lesbiennes, trans, et toute combinaison possible des précédents, a lancé une pétition afin de signaler ce problème à la FIFA, qui s’est déjà déclarée hostile à toute manifestation de racisme ou homophobie dans le foot. Voici son appel :

Alors que le Nigéria se prépare pour la Coupe du monde de football féminin 2011, le New York Times vient de révéler que la fédération de football nigériane mène une véritable chasse aux sorcières contre des joueuses de l’équipe nationale non pas à cause de la qualité de leur jeu, mais parce qu’elles sont lesbiennes.

La fédération internationale de football – la FIFA – dispose d’un vrai pouvoir moral qu’elle a plusieurs fois mis au service de la lutte contre les discriminations.

Faites comme moi, signez cette pétition pour demander à la FIFA de condamner publiquement cette campagne homophobe et de prendre les mesures nécessaires pour y mettre fin.

Cliquez ici pour signer la pétition. J’ai signé, et je n’aime même pas le foot !