« Je préférerais que mon fils soit mort plutôt que gay »

Appel à signatures

Reçu le 29 septembre 2011

Cher adhérent,

« Je préférerais que mon fils soit mort plutôt que gay. »

Je m’appelle Eleonora Pereira et ces mots résonnent encore dans ma tête. Ils ont été prononcés récemment par un parlementaire de mon pays, le Brésil.

Mon fils Jose Ricardo a été assassiné l’an dernier parce qu’il était gay.

Quand j’ai entendu ces propos, censés défendre les « valeurs familiales » des Brésiliens, j’étais sous le choc, furieuse. Je me sentais bien seule pour me battre …

Mais ça, c’était avant.

Avec l’aide d’All Out, des mères venues de tout le Brésil se sont rassemblées pour dénoncer les violences qui font du Brésil l’un des pays les plus dangereux pour les personnes gay ou transgenre. Nous nous faisons appeler les « Mamans pour l’Égalité ».

Je m’apprête à rejoindre plus d’une dizaine d’autres mères à la capitale Brasilia afin d’exiger que notre Congrès soutienne une loi anti-homophobie pour protéger TOUS les Brésiliens des violences et
des discriminations. Nous dirons au Gouvernement et à la société tout entière que l’égalité fait partie des « valeurs de la famille ». Qui mieux qu’une maman pour parler de ces valeurs ? Je vous demande de nous soutenir en ajoutant votre nom à notre appel maintenant :

www.allout.org/fr/maespelaigualdade

Notre mouvement les « Mamans pour l’Égalité » rassemble également des mamans dont les enfants ne sont pas homosexuels. L’homophobie et les discours haineux sont dangereux pour tous les Brésiliens. Récemment, un père et son fils ont été violemment agressés car ils ont été pris pour un couple gay. Une personne hétérosexuelle a été tuée en prenant la défense d’un homosexuel pendant une agression. Pas plus tard que la semaine dernière, des hommes ont poursuivi et tiré sur une jeune femme qu’ils ont prise pour une transsexuelle.

Qui mieux que les mères pour défendre ces « valeurs familiales » derrière lesquelles des politiques brésiliens se cachent pour justifier leur homophobie ? C’est pour cela que nous nous rendons au Congrès pour demander à nos dirigeants de voter immédiatement cette loi et de commencer à travailler ensemble MAINTENANT pour arrêter les violences et s’occuper de TOUTES les familles brésiliennes.

Cliquez ci-dessous pour découvrir les autres Mamans, et soutenez notre action en ajoutant votre nom à notre appel. Et surtout, partagez-le avec votre entourage, vos ami-e-s, … et votre Maman !

www.allout.org/fr/maespelaigualdade

Notre visite au Congrès est la première étape d’un long chemin. Dans les mois à venir, nous allons nous faire entendre dans les rues, sur les ondes, dans les salles de classes : nous, les « Mamans pour l’Égalité », allons raconter notre histoire et nous battre pour mettre un terme aux violences, aux préjugés et à la discrimination. Je le fais pour mon fils Jose Ricardo, et dans l’espoir qu’ensemble, nous allons faire du Brésil un pays riche de diversité, et d’égalité pour tous.

Eleonora Pereira, les Mamans pour l’Égalité et nos amis d’All Out.

PLUS D’INFORMATIONS :
Bolsonaro: « Je préfère que mon fils soit mort plutôt que gay » (en portugais). 9 juin 2011
Les évangélistes brésiliens en croisade antigay Libération, 15 juin 2011
Les crimes homophobes de plus en plus courants au Brésil (en anglais). Amnesty International, 2010
Nouvelle agression sur l’Avenida Paulista : l’homophobie mise en cause (en portugais). Veja, 29 août 2011
Le nombre de LGBT assassinés au Brésil atteint des sommets, Têtu, octobre 2010
Assassinée de sang-froid (VIDÉO sur Priscila Brandão, une jeune femme transsexuelle abattue au début de l’année)

All Out est un nouveau mouvement en ligne qui rassemble des internautes du monde entier – hétéros, lesbiennes, gays, bi, trans, … – pour un monde où nous sommes tous égaux et libres d’être différents.Notre adresse : Purpose Foundation, 224 Centre St, New York, NY 10013

Copyright © 2011 AllOut.org, All rights reserved.