M. le Président de la République, les homéopathes se foutent de votre gueule

A la fin, il s’agit de gros sous dans la poche des charlatans

Homéopathie en danger pleure le site. On pourrait presque croire à ce que ce soit quelque chose d’important. Or, j’ignore si les homéopathes et les alliés en vente de placébos au prix fort sont réellement menacés par une directive européenne, mais même si c’est le cas, rassurez-vous : leurs vies ne sont pas en danger, seulement les revenus qu’ils tirent des ignorants et naïfs.

Voici la pétition qu’ils viennent de mettre en ligne. C’est un petit chef-d’oeuvre de connerie. Et encore, je suis poli. J’aurais pu écrire « mensonges éhontés ». Examinons donc cette prose :

Homéopathie en danger: Sauvegarde de la médecine Homéopathique
publié le : 12/01/2013
par Didier GRANDGEORGE
(Médecin homéopathe)

Les médecins homéopathes vous alertent sur la disparition programmée de vos remèdes homéopathiques. Suite à une directive européenne, 75% des remèdes homéopathiques deviennent indisponibles de fait sur le territoire français. La non-disponibilité de ces remèdes homéopathiques compromet la santé de nos concitoyens.

Hop hop hop je t’arrête là, mon gars. L’indisponibilité même de 100% des remèdes homéopathiques ne compromettrait en rien la santé physique et/ou mentale de qui que ce soit, vu que ces remèdes n’ont aucun effet sur le plan médical ; ce sont des placébos, rien d’autre.

Nous demandons la suppression de l’application de cette directive pour toute souche de dilution supérieure à 12CH.

Pour mémoire, les dilutions de 12CH ou plus sont celles où l’ingrédient principal a été dilué plus de 1023 fois. C’est le célèbre constant d’Avogadro, à partir de ce point il n’y a quasiment aucune chance qu’il reste une seule molécule de principe actif dans la solution. L’homéopathie, c’est du charlatanisme, donc. Voici ce que lesdits charlatans veulent envoyer comme message au président de la République :

Pétition pour la sauvegarde de la médecine homéopathique

A MONSIEUR FRANCOIS HOLLANDE,
Président de la REPUBLIQUE FRANCAISE

Monsieur le PRESIDENT,

L’homéopathie, médecine plébiscitée par plus de 70% des FRANÇAIS, est en grave danger !

Argument fallacieux : ce n’est pas parce qu’une chose est plébiscitée que c’est de la bonne qualité ou efficace. Il suffit de consulter l’Audimat de TF1 ou M6 pour comprendre ce principe. Donc, que ce soit populaire on s’en bat les coucougnettes. Même pas besoin de les obliger à justifier les 70% cités, auxquels soit dit en passant j’ai vraiment du mal à croire.

L’application de règlements européens aboutit à demander, pour des raisons de traçabilité, des sommes très importantes pour l’enregistrement de chaque souche homéopathique.

Oui, ces sont les même règles pour tout le monde qui voudrait vendre un médicament.

Or, il existe plus de 5 000 souches répertoriées par la communauté médicale homéopathique internationale. Pour des raisons économiques évidentes, nos fournisseurs de préparations homéopathiques français ne peuvent plus proposer que 1 000 souches environ. En quelque mois, 75% de nos remèdes sont devenus introuvables en France et pourtant ils sont indispensables pour soigner de nombreux malades !

Tout ceci est bien touchant, mais lisez bien la phrase ci-dessous et dites-moi si vous ne trouvez pas un léger manque de cohérence avec ce qui précède :

Or, selon le nombre d’AVOGADRO, aucune molécule du produit initial ne se retrouve dans les dilutions homéopathiques à partir de la 12CH : seule persiste l’information apportée par la souche et transmise au milieu hydro alcoolique : la sécurité de ces dilutions est sans contestation possible.

Non, vous ne rêvez pas. Ils viennent d’affirmer qu’il n’y a rien dans les préparations homéopathiques. L’assertion « seule persiste l’information apportée par la souche et transmise au milieu hydro alcoolique » est du grand n’importe quoi qui n’est appuyé par aucune preuve scientifique. Ou, si vous préférez, un énorme mensonge.

Comment une préparation où il ne subsiste aucune trace du supposé principe actif peut-elle être « indispensable » pour soigner des malades ? Simple : elle ne peut pas. Pourtant, d’après ces homéopathes, c’est LE DRAME !!!

Dans ces conditions, nous vous demandons de DECRETER en URGENCE l’autorisation pour tout préparatoire homéopathique habilité sur le territoire français, de délivrer sans frais, l’autorisation de mise sur le marché de l’intégralité des souches homéopathiques mondialement reconnues à partir de la douzième dilution centésimale hahnemannienne. Ce y compris les souches anciennes, ainsi que la possibilité de réaliser des préparations isopathiques à partir de prélèvements biologiques.

Traduction : on veut continuer à prescrire et à vendre des pilules en sucre pur et du sirop parfumé au dépens de la santé physique, mentale et économique du pays.

Les grands principes de l’éthique biomédicale qui sont enseignés dans nos universités insistent sur les points suivants :
– Un patient est un tout ; la segmentation (spécialisation) est dangereuse, on ne prend plus l’homme en général.
– On cherche avant tout à ne pas nuire

Notons en passant que « ne pas nuire » inclut « ne pas faire de la magie à la place de la médecine »

– Dignité de tout être humain, qui est unique

Personnellement, je considère que prendre les gens pour des cons nuit grav’ à leur dignité.

– Respect de l’identité
– Respect de la liberté d’agir
– Respect du choix du patient (libre-arbitre)

N’oublions pas que le libre arbitre ne peut être exercé que si la personne dispose d’informations complètes. Raconter que dans une remède homéopathique il « persiste l’information apportée par la souche et transmise au milieu hydro alcoolique » ne relève donc pas de respect, ni du choix ni du patient.

– Respect de sa dignité jusqu’à la mort

Tout retard dans cette décision compromet la santé de nos concitoyens.

Foutaises.

Veuillez croire, MONSIEUR LE PRESIDENT, en l’expression de notre profond respect

Dr. Didier GRANDGEORGE,
Dr. Jean Michel ALEXIS,
Dr Hugues CHABOUSSOU,
Dr. Véronique GAUDFERNAU,
Dr Chantal LEURELE,
Dr Patrice GOUZON,
Isabelle Rossi,
Dr Fred Rérolle,
Dr Edouard Broussalian.

Croyez-moi, M. le Président, ces gens-là ne vous respectent pas du tout en essayant de vous faire gober des mensonges aussi éhontés. Ils sont tous là avec leurs pelles dorées. Ces pelles sont à double usage : elles creusent en même temps le trou de la Sécu et les tombes de ceux qu’ils bernent. Il est temps que les soi-disant « vaccins homéopathiques » disparaissent des pharmacies. Quand on recommence à mourir de la rougeole dans un pays où elle a presque été éradiqué, c’est la faute aux charlatans.

52 réflexions sur “M. le Président de la République, les homéopathes se foutent de votre gueule

  1. Merci, je mets ce post de côté dans mes archives pour le jour (inévitable) où une connaissance défenseure voir activiste des pseudo-médecines (on en a tous) m’enverra le lien vers la pétition ou le mettra sur son compte FB… Et j’en profite pour vous dire merci, grâce (entre autres) à vos articles sur le procès US contre l’homéopathie j’ai réussi à ouvrir les yeux à une copine sur la supercherie. Le problème de l’homéopathie étant qu’ils font un tel lobbying que beaucoup ne se posent pas de questions et sont persuadés que l’homéopathie c’est juste un remède naturel par les plantes…
    Bonne journée,
    Daisy.R

    • un article de didier grandgeorges un des cosignataires…………no comment……..
      Traitement homéopathique de la rougeole
      Didier GRANDGEORGE, pédiatre homéopathe, FREJUS, France
      MARS 2011‐03‐13
      Maladie virale due au virus MORBILLEUX, la rougeole était une maladie extrêmement fréquente,
      quasi obligatoire autrefois. Actuellement la plupart des nourrissons reçoivent le vaccin MMR et en
      sont de ce fait protégés dans l’enfance. Cependant la maladie redevient de plus en plus fréquente
      ces dernières années car de jeunes adultes l’attrapent malgré un vaccin dans l’enfance et d’autre
      part de plus en plus de familles refusent le vaccin qui n’est pas obligatoire et est accusé d’effets
      secondaires graves tel l’autisme.
      TABLEAU CLINIQUE
      Cette maladie infantile se présente comme une rhinopharyngite aigüe très fébrile avec une
      importante conjonctivite et une petite éruption de granulés blancs sur fond rouge dans l’intérieur
      des joues (signe de KÖPLICK). L’incubation après contage est de 10 jours, puis il y a 4 jours de fièvre
      et l’éruption survient. La fièvre décroit pendant 3 jours et l’éruption s’étend sur tout le corps, des
      pieds à la tête et disparait au bout de 4 jours. Il peut exister des complications de surinfection
      bactérienne (otites, pneumopathies) et parfois virale (encéphalite précoce ou tardive :très rare).Avec
      l’homéopathie la rougeole se passe très bien et on évitera les complications.
      SYMBOLIQUE DE LA ROUGEOLE
      Maladie infantile humaine la rougeole n’existe pas chez l’animal Cette maladie permet à l’enfant de
      régler les contentieux de la relation fusionnelle mère – enfant, donc du stade oral de FREUD. Ce
      faisant, l’enfant va pouvoir accéder au stade ANAL et donc acquérir le langage. D’où peut être
      l’augmentation du nombre de cas d’AUTISME constaté depuis l’instauration de la vaccination
      systématique : le vaccin bloquerait une maladie nécessaire pour le développement du cerveau
      humain et pour le bonne mise en place du système immunitaire, d’où l’augmentation catastrophique
      des cas d’allergies alimentaires et respiratoires constaté depuis vingt ans dans les pays développés
      qui vaccinent tous les enfants.
      TRAITEMENT ALLOPATHIQUE
      Il y a peu de possibilités de lutter contre une rougeole qui est une maladie virale en allopathie. Après
      le contage on peut proposer une vaccination précoce ou des gammaglobulines pour tenter de
      minimiser la maladie. Ensuite il faut se contenter de traiter symptomatiquement la fièvre par des
      antipyrétiques et proposer des antibiotiques pour les complications infectieuses. En cas
      d’encéphalite réanimation à l’hôpital.
      2
      TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE
      Prévention : avant ou juste après le contage on peut prendre 1 dose de MORBILLINUM
      15CH qui va considérablement atténuer la maladie.

      (J’ai raccourci ce commentaire car il était vraiment très long et je pense que l’extrait ci-dessus suffit largement pour montrer à quel point Grandgeorges donne dans la magie en faisant croire qu’il fait de la médecine – AT)

    • Quel est le crétin qui étale de telles inepties ? Evidemment que l’homéopathie soigne, qu’elle n’est pas un placébo. Son problème est de mettre en danger financier les producteurs de médocs chimiques qui commencent à craindre pour leur comptes en banque. Ouvrez les yeux et bougez vous le cul ! Homépathie oui ! Arnaque des prédateurs -médocs-chimiques NON ! L aplupart des gens sont tellement pris dans l’engrenage qu’ils ne se rendent même plus compte qu’ils se font bananer (témoin ce type qui a écrit la lette ci-dessus à françois 2 de Hollande.
      Ciao

      • Quel est le crétin qui étale de telles inepties

        C’est moi, chéri.

        Evidemment que l’homéopathie soigne

        Alors, si c’est évident, vous disposez sans doute d’un grand nombre de preuves incontestables ? Non? C’est bizarre quand même. Après plus de deux siècles, aucune étude n’a démontrée l’efficacité de l’homéopathie et toutes ont demontré qu’elle n’est que placébo ? Eh bien c’est con ça.

        Si on doit discuter finance et arnaque, on peut – voire on doit – également parler des milliards en CA encaissés par les prédateurs placébos-chimiques. Comment ça ? Vous pensiez que l’homéopathie c’était des herbes et que du naturel ?
        Fallait regarder d’un peu plus près comment ça se fabrique en plus de ce qu’il y a dedans. Le cœur et les poumons pourris d’un malheureux canard ne sont que le début des sottises vendues comme soin efficace par les arnaqueurs homéopathes.

  2. En tant que médecin, je sais que l’homéopathie, c’est du vent, mais quand mes patients en sont contents, je les laisse…

    Par contre, déremboursez-lez, merde ! Marre de payer mes cotisations sécu pour du vent ! La sécu est déjà assez en déficit comme ça !

  3. Honnêtement m’en fous de l’homéopathie mais voir autant de préjugés (oh oui il y en a des choses que vous ne comprenez pas et qui soignent, le placébo par exemple🙂 m’inquiète. Rassurez moi, vous n’êtes quand même pas médecin ? Et puis dites aussi aux sociétés orientales que leur médecine c’est du vent, ah et puis allez faire un bisou à l’industrie pharma pour qui vous travaillez (il me semble que vous ne travaillez pas pour les patients sinon vous n’auriez pas ce ton méprisant et ridicule de scientisme) ils n’ont rien à voir, eux, avec le trou de la sécu. Et surtout, qu’on ne soigne que d’une seule façon, la vraie, celle qu’on enseigne à la fac (on est mal…) (dois-je vous rappeler que les medecins traitaient l’homosexualite de maladie mentale il y a encore peu…) La seule chose que je sais c’est que mon medecin homeo me cause pendant 20min quand l’allo en prend 5. Y en a un qui me prend pour une personne, l’autre pour un cas. Pour le vin idem, la biodynamie parait nulle (concentration trop faible) et pourtant de grands vignerons la pratiquent… Je ne peux que vous souhaiter d’ouvrir votre esprit à ce qui vous dépasse et de ne plus vous croire omniscient… Je ne reviendrai pas par là, j’ai déjà perdu assez de temps comme ça…

    • des choses que vous ne comprenez pas et qui soignent, le placébo par exemple

      Je pense que c’est plutôt vous qui ne comprenez pas. Un placebo est une substance inerte sans aucun effet médical. Par définition, cela ne soigne pas plus que le bonbon qui fait passer le bobo aux enfants quand ils s’écorchent le genou.

      Toute réflexion faite, c’est le bonbon qui fait passer le bobo, mais version adulte. C’est la causette du médecin et le rituel associé à la prise de vos pilules en sucre qui font de l’effet – ou au moins, vous font croire qu’il y a un effet.

      En tout cas, merci pour le ton méprisant, l’accusation même pas voilée d’être un agent de l’industrie pharmaceutique et … tiens, l’homosexualité. Parlons-en. Oui, la médecine a progressé et reconnaît que ce n’est pas une maladie mentale. C’est tout l’intérêt de la science : elle fait des progrès et corrige ses propres erreurs. L’homéopathie, en revanche, n’a pas changé depuis plus de 200 ans et on « soigne » la grippe avec le cœur et le foie pourris d’un malheureux canard. Rassurez-vous, il ne reste rien de la pauvre bête dans l’Oscillococcinum, mais le sacrifice rituel a lieu tous les ans quand même. C’est pas cher, un canard pour faire des millions de pilules en sucre. Des marges dont ne peut que rêver la vraie industrie pharmaceutique !

  4. 1 tube granule : 2,02€ remboursé à 30% soit 0,60€
    1 tube dose : 1,83€ remboursé 0,55€
    Sur ces montants, reste à déduire 0,50€ de franchise récupérée par la sécu par unité remboursée, soit entre 5 et 10 cts de coût par unité.
    L’homéopathie creuse le trou de la sécu??? Faut pas pousser. Pas de problème d’iatrogénie pour un coût presque nul. Si l’argument médical est valable, l’argument économique ne tient pas la route.

    • Ce n’est pas tellement le prix – exorbitant pour du sucre, soit dit en passant – des préparations homéopathiques qui posent problème, mais le fait qu’elles soient proposées comme de vrais médicaments et prises à la place de vrais médicaments. C’est là où ça coûte cher à la Sécu, car ce qui n’est pas soigné correctement dès le début nécessite des soins plus longs et coûteux ensuite. Il faut ajouter à ceci – y compris les hospitalisations pour des maladies évitables tels que la rougeole, la grippe, la méningite – le nombre de jours de travail perdus en maladie pour les entreprises et l’effet global sur l’économie. Sans parler des morts inutiles : 6 morts de la rougeole en France en 2011, alors que cette maladie grave aurait pu être éradiquée depuis longtemps.

      J’ai failli péter un boulon en 2011 lorsque je cherchais une dose de vaccin contre la grippe et on m’a proposé un « vaccin homéopathique ». Je ne me fais pas vacciner pour le plaisir, mais bien pour me protéger contre des maladies qui pourrait me mettre hors service pendant des semaines ou des mois, voire me tuer avec les complications. Essayer de remplacer un vaccin par un placébo est un manquement grave à la déontologie médicale et pharmaceutique.

    • Il n’y a pas d’effets secondaires car il n’y a pas d’effet. L’utilisation excessive de médicaments est un problème, mais l’utilisation de médicaments faux n’est pas la solution.

  5. Je suis seulement étudiant en médecine mais quand je vois sur internet continuellement des adeptes de l’homéopathies parler de médecins « allopathiques » en les qualifiant de scientistes, d’être à la botte les labos et de ne considérer les patients que comme des « cas » et pas des « personnes », ça me donne à la fois envie de chialer et de distribuer des claques. En tant qu’ancien patient et soignant/étudiant, je peux dire que l’image décrite par certains est insultante et dégradante à la fois pour les médecins praticiens, mais aussi pour ceux qui font avancer la science et la recherche.
    Je ne sais pas d’où née cette idéologie qui méprise la médecine telle qu’elle est enseignée dans les facultés et les CHU : Des médecins homéopathes au détour d’une consultation? De patients adeptes de la théorie du complot qui se croient plus malins?

  6. comment se fait-!l qu’en allemagne par ex des départements d’homeopathie
    font partie de l’ensemble des soins? sont-ils plus crédules qu’ailleurs? l’évolution de la medecine va sur une intégration de diverses disciplines. certes on a besoin qqf de medecine dure mais alliée à d’autres, elles sont d’une beaucoup plus grande efficacité. Lisez entre autre le best seller du canadien Guy Corneau  » REVIVRE……. et disons lui merci

    • Le raisonnement « c’est populaire, donc ça marche » est fallacieux. Pour une analyse de l’infiltration de la vraie médecine par la magie, je vous conseille de lire les écrits du Pr Edzard Ernst, ancien homéopathe allemand, qui connaît bien la situation et parle également le français et l’anglais.

      Quant à me farcir un roman par un psychanalyste (pas une profession médicale reconnue) faisant la louange de « médecine énergetique » – oui, si vous me l’offrez. Cela me fera soit rire à la stupidité sans fond de certains, soit enrager sur l’exploitation sans vergogne de personnes fragilisées par leur maladie grave.

  7. j’avais dis que je repasserai pas mais comme vous ne comprenez que la litterature scientifique (drame des lumières qui ont coupé le monde en deux, la vérité scientifique et le reste vaste mensonge à destination des « cons », pauvre de vous) et que troller est amusant face à tant de bêtise diplomée :http://news.sciencemag.org/sciencenow/2010/12/these-fake-pills-may-help-you-fe.html

    Vous y lirez étonné que le simple fait de faire croire qu’on soigne soigne (et qu’en général la Science répugne aux essais SUR les placebos). Allez encore un effort, ouvrez votre esprit (comme vous le demandez, et je vous suis, sur d’autres points).Encore une fois moi l’homéo j’m’en fous, ce sont les disqualifications d’office, comme vous le faites, qui m’emm… (et nuisent à la science. La science, c’est le doute, pas vos certitudes inquiétantes…)

    Pour le ton méprisant, on s’aligne sur le texte que vous écrivez, vous vous attendez à quoi après des « Hop hop hop je t’arrête là, mon gars » et des « prendre les gens pour des cons nuit grav’ à leur dignité ». Parce que si je m’intéresse à autre chose que ce que valide l’Ordre je suis un con, c’est ça ?

    Si je vous suis l’homéopathie, la psychanlyse n’étant pas disciplines reconnues ce ne sont que bullshit, ce que valide l’Ordre c’est la Vérité. Brave et bon petit soldat…

    • j’avais dis que je repasserai pas

      Ne vous inquiétez pas, je connais le style.

      Une fois de plus, le placébo lui-même ne soigne pas. Il y a un effet placébo, qui se produit également avec de vrais médicaments. Si le malade n’a besoin ni de médicaments ni de thérapie, est-ce qu’il est vraiment malade ?

      Autrement dit, si quelqu’un se croit malade, où est la déontologie dans le fait de lui refourguer des petites pilules qui ne font rien d’autre que de le conforter dans l’idée qu’il est malade, alors qu’un brin de causette autour d’un café ou un bon verre pourrait produire le même effet et permettrait de le rassurer qu’il est bien portant ?

      Homéopathie et psychanalyse ne sont pas des professions médicales reconnues pour une très bonne raison : ce sont des idées d’un autre âge dépassées depuis longtemps par la science, qu’ils refusent en général de reconnaître. Ou peut-être vous trouvez que c’est normal de « traiter » des enfants autistes en les immobilisant, nus, dans des draps mouillés froids ? Et de vendre sciemment du sucre pour soigner des maladies potentiellement graves, c’est normal aussi ?

      Votre mépris envers les diplômes m’amène à déduire que vous n’en avez pas. Ceci explique votre naïveté, mais n’excuse aucunement vos attaques personnelles. Contrairement à ce que vous voudriez croire, j’ai bien étudié l’homéopathie à partir des textes officiels des différents organismes homéopathiques, ce qui m’a permis de conclure que c’est encore plus farfelu que ce que j’ai décrit ici. La science, c’est le doute ? Certes, mais vous ne semblez pas comprendre que le doute dont on parle dans cet aphorisme est la remise continuelle en question de ses connaissances. On vérifie, on re-vérifie et si on se rend compte qu’on a fait une erreur on change d’avis.

      L’homéopathie, elle, ne se remet jamais en question. Elle est bâtie sur des assertions et des traditions, un peu – voire beaucoup – comme un religion. En plus de 200 ans, aucune étude sérieuse n’a démontré un effet positif pour l’homéopathie au-delà du placébo. De surcroit, le fait qu’il faudrait faire une entorse à toutes les lois de la nature pour qu’elle marche nous permet de conclure que l’homéopathie c’est de la connerie.

      Encore une fois moi l’homéo j’m’en fous

      Pas la peine de le répéter, je ne vous ai pas cru la première fois, vu la virulence que vous employez pour la défendre. La répétition d’une assertion ne la rendra pas plus vraie.

  8. « Et la liberté d’expression ? C’est bien de ne pas être d’accord, mais de là à étiquetter quelqu’un comme étant mal intentionné parce qu’on ne partage pas son avis, il y a un pas immense à franchir. Un pas hypocrite et anti-démocratique à souhait. »

    je vous laisse trouver l’auteur🙂

    • Cette citation est d’autant plus hilarante que vous ne vous êtes pas retenu de me traiter de nuisible à la botte des sociétés pharmaceutiques. Lesquelles trempent souvent dans l’homéopathie, l’aromathérapie, les suppléments etc car c’est là où on fait de la marge sans être gêné par les gouvernements désireux de ne pas creuser le trou de la Sécu locale.

      La citation est de moi. Je vous la remets donc dans le contexte : on peut admettre les mêmes faits, mais avoir des avis différents la-dessus. C’est normal, ça s’appelle la liberté de pensée, et conduit naturellement à la liberté d’expression. Toutefois, la liberté d’expression ne s’étend pas aux mensonges. Il y a des lois qui répriment la diffamation.

      Prenons donc le cas des homéopathes, qui racontent de façon tout à fait impudique des mensonges dans une pétition destinée au Chef d’Etat. J’emploie le mot « mensonges » parce que, comme nous savons, en France les homéopathes sont des médecins et savent donc pertinemment que ce qu’il prescrivent, c’est du vent. Un pharmacien ayant une bonne formation en chimie, il est également difficile de voir comment il peut ignorer que ce qu’il vend n’est que pilules inertes et sirops sans ingrédient actif.

      Ici ce n’est pas une question d’enfreindre la liberté d’expression des autres. Il n’y a pas de « juste équilibre » à respecter entre science et magie. Soit vous prenez des médicaments, soit vous n’en prenez pas. Soignez-vous avec du sucre si vous y tenez, mais ne venez pas racontez des insanités sur les propriétés médicamenteuses du sucre.

  9. Il n’y a pas si longtemps la médecine disait bien que l’homosexualite etait une maladie mentale. Cela mettait donc fin au débat ? A l’époque ceux qui disait le contraire pouvait eux aussi etre taxé de mensonges avec votre raisonnement « légaliste ».
    Pour mes diplomes vous me faites rire (je vous passe le CV mais ça va🙂
    Allez cette fois je ne reviendrai pas je ne vous convaincrai pas que l’homéo j’men fous (c’est vrai), que c’est votre ton qui m’a énervé (le sachant et la posture officielle arrrrrgh), que vous avez tort de penser que n’est valable que ce que l’Ordre raconte. C’est surtout rigolo parce que moi jsuivais le cote lgbt et là vous tenez un discours fermé comme pas permis. M’enfin on est toujours le con d’un autre. adieu.

    • Il n’y a pas si longtemps la médecine disait bien que l’homosexualite etait une maladie mentale

      Argument déjà sorti et déjà répondu.

      Pour mes diplomes vous me faites rire (je vous passe le CV mais ça va

      On peut d’ores et déjà exclure toute étude scientifique ainsi que la philosophie, vu que vous employez des arguments fallacieux.

      Allez cette fois je ne reviendrai pas

      Top chrono… http://rationalwiki.org/wiki/RW:LANCB

      vous avez tort de penser que n’est valable que ce que l’Ordre raconte

      Quel Ordre ? Décidément, vous ne lisez pas un mot de ce que vous décriez : j’ai mené ma propre enquête, sans l’aide de qui que ce soit. Cela vous étonne que quelqu’un sache se servir de son cerveau sans qu’un Supérieur lui dicte ce qu’il faut penser ?

      je ne vous convaincrai pas que l’homéo j’men fous

      Vous commencez à me rappeler les mecs qui insistent lourdement qu’ils ne sont pas (ou ne sont plus) « pédé ». Pourquoi cela vous tient-il tant à coeur ?

      un discours fermé

      On peut garder l’esprit ouvert, tant que le doute est permis, mais je ne ferai pas l’éloge de la mensonge. Pour l’homéopathie, le doute n’est plus permis depuis bien longtemps. Quand on sait que grand-père et mort, on l’enterre et on le laisse là où il est. On ne va pas le déterrer de temps en temps pour voir s’il ne serait pas revenu à la vie entre-temps.

  10. l’initiateur de la pétition (Dr. Didier GRANDGEORGE) a un chouette passif… c’est le genre à dire qu’on peut traiter le pédophile avec l’homéo…
    http://www.homeoint.org/ehhds/rec26/grangeor.htm

    Et c’est ce genre de personne qui se permet de dire au président de la république ce qu’il devrait faire… c’est du pur foutage de gueule…

  11. En dehors de remettre en cause la pétition, vous remettez en cause l’homéopathie en général.
    Effectivement vous me semblez persuadé par votre discours.
    L’homéopathie ne fait rien, beaucoup de gens le pense, jeunes médecins généralistes, personnes n’ayant jamais testés….. Par expériences ses personnes changent avec le temps, ou lorsque pris par un mal et n’ayant rien sur eux pour calmer il tombe chez une personne qui leur sort 10 granules à mettre sous la langue.Ni croyant pas bien sur mais ayant vraiment trop mal il s’exécute…
    – « alors ça va mieux….. » Un petit oui arrive à sortir. Il pense : « c’est pas ses granules mais mon cerveau » .Cela ne l’empêche pas néanmoins de retenir le nom pour s’en procurer au cas ou!
    Placebo ou charlatan, mais il y en a aussi chez les médecins, et autres scientifiques messieurs de la science infuse. les sciences évoluent à mesure des découvertes et des expériences.
    Si cela ne fait rien n’ayez pas peur et essayer de prendre différent tubes, l’expérience fait avancé ….
    Eviter certains tubes comme l’APIS, pas plus de dix, et uniquement en cas de piqûre …

    • En dehors de remettre en cause la pétition, vous remettez en cause l’homéopathie en général.

      Vous avez compris à l’envers : la pétition est discutable parce qu’elle contient des affirmations à propos de l’homéopathie qui sont, elles, indiscutablement fausses.

      Effectivement vous me semblez persuadé par votre discours.

      Non, je suis persuadé par les preuves.

      L’homéopathie ne fait rien, beaucoup de gens le pense, jeunes médecins généralistes, personnes n’ayant jamais testés…..

      Appliquons cette forme d’argument à une autre situation : « Une chute de 100 m vous tuera, beaucoup de gens le pensent, jeunes médecins généralistes, personnes n’ayant jamais testés…. » Vous comprenez maintenant que l’expérience personnelle directe n’est pas indispensable à la compréhension ?

      Par expériences ses personnes changent avec le temps…

      Il a été démontré qu’un placébo peut avoir un effet psychologique même si le patient sait que c’est un placébo. Ce n’est quand même pas une raison d’en prescrire à bout de champ « au cas où cela l’aiderait à se sentir mieux dans sa tête ». Votre petite histoire n’est que cela : une petite histoire, qui sent davantage la pub que la conclusion d’études réelles.

      Placebo ou charlatan, mais il y en a aussi chez les médecins

      Et alors ? Qu’il existent quelques gens pas nets qui soient médecins ne change rien au fait que l’homéopathie est une grosse fumisterie antiscientifique, qui parle d’énergie vitale et de miasmes comme source de tout mal – réel ou imaginaire – les microbes, virus et autres mycoses étant considérés comme des symptômes et non la cause d’une maladie. Voyez-vous dans un système de croyances aussi invraisemblable que l’homéopathie, les adeptes ne peuvent être que bernés ou berneur.

      Éviter l’homéopathie, point. Si vous êtes réellement malade, consultez un vrai médecin et écoutez-le. Il ne vous donnera pas forcément un médicament. Bizarrement, les homéopathes ont un remède pour tout, ce qui devrait déjà mettre la puce à l’oreille. Le lien fourni par ratio est fort instructif à ce sujet.

    • Le consensus scientifique:

      1. Il n’y a aucune raison de penser que l’homéopathie devrait fonctionner.
      2: Il n’existe aucun mécanisme par lequel l’homéopathie peut fonctionner.
      3: Il n’existe aucune preuve que l’homéopathie fonctionne bien.

      Tout cela est cohérent avec les autres sciences (« consilience »), alors que l’homéopathie est incompatible avec les autres sciences.

      Pour changer le consensus scientifique, vous devez fournir une preuve aussi forte que les travaux d’Einstein, Heisenberg, Pauli. Plus de deux siècles depuis Hahnemann et il n’y a toujours pas de la science pour la soutenir.

  12. « les homéopathes ont un remède pour tout » : absolument pas et ils ne prétendent pas : ils ne traitent pas l’hyper cholestérol, le cancer et autres…. Ils ne préconisent pas d’arrêter des traitements…
    J’ai le sentiment que certains affirment des choses sans avoir rencontrer le problème.
    Ce que j’apprécie chez un homéopathe c’est qu’il écoute. Je consulte aussi mon médecin généraliste en qui j’ai confiance. L’homéopathie peut venir en traitement de fond et compléter ou aider.
    Je défis qqu de dire après avoir tester l’arnica : « ça ne marche pas ! » Il m’est arrivé d’en donner à des hyper sceptiques ! Y compris un médecin (pas du tout pro homéo…d’ailleurs celui là il est devenu un moins catégorique).
    D’ailleurs, je pense que la plupart des adeptes des petits tubes les utilisent en dehors des prescriptions, un peu comme l’outil de base de la pharmacie familiale, et donc sans exiger un remboursement de la sécu.
    Mais si vous êtes hostile, alors je ne vois pas comment vous pouvez laisser une chance à ce remède. C’est l’effet placebo dans une autre version : « je n ‘y crois pas, alors pourquoi ça marcherait ! »
    Sans rancune,
    je file prendre mon oscillococcinum… la grippe me guette !

    • « les homéopathes ont un remède pour tout » : absolument pas et ils ne prétendent pas : ils ne traitent pas l’hyper cholestérol, le cancer et autres…. Ils ne préconisent pas d’arrêter des traitements…

      Cette assertion est fausse. Il y a des individus plus sensés parmi ces gens, mais en général ce sont ceux qui reconnaissent que ce n’est qu’un placébo (on retombe là sur le problème de l’éthique – donner sciemment des remèdes bidons à l’insu du patient). Les homéopathes en tant que communauté prétendent bien pouvoir tout traiter : du vague sens de mal-être jusqu’aux maladies mortelles telles que le cancer et le Sida. Vous ne me croyez pas ? Consultez les écrits de John Benneth, Dana Ullman, Debby Bruck, Nancy Malik, Homéopathes Sans Frontières. Lisez aussi l’édifiante histoire de Penelope Dingle, morte d’un cancer parce que son homéopathe lui a fait croire que cela pouvait se soigner par homéopathie. Son cas n’est pas unique.

      Le répugnant Grandgeorge lui-même, dans l’article repéré par ratio, tente de faire croire que c’est l’homéopathie qui a fait de l’effet, pas les médicaments. Ce n’est pas une façon de dissuader les gens à voir un vrai médecin et prendre les médicaments qu’il leur faut ?

      Ce que j’apprécie chez un homéopathe c’est qu’il écoute.

      C’est en effet appréciable, et cela fait partie de ce qui déclenche l’effet placébo. Qu’on vous écoute quand cela ne va pas, ça fait du bien. Ne serait-ce pas mieux d’employer les ressources de la Sécu de façon à ce que les vrais médecins aient plus de temps pour faire pareil ?

      je file prendre mon oscillococcinum… la grippe me guette !

      La doctrine homéopathique elle-même dit que l’homéopathie ne peut pas être préventive. Donc, prendre des pilules de lactose sanctifiées par le sacrifice rituel annuel d’un canard pour empêcher d’attraper la grippe est un non-sens même pour les homéopathes.

      J’ai failli oublier : pour l’arnica, je peux vous assurer que cela ne sert à rien. En tant que pratiquant d’arts martiaux depuis l’adolescence, j’ai collectionné maintes bleus et contusions. Le seul intérêt de la pommade semble être que le fait de masser soulage un peu, mais cela ne réduit en rien la durée des bleus.

  13. Il est plus que temps de sortir l’homéopathie (et pas qu’elle), du champ de la santé.
    Que les adorateurs de pilules se regroupent en clubs, c’est leur problème, mais qu’on ne mélange plus cette croyance idiote avec une vraie politique de santé.

  14. allez allez, c’est pas grave.

    Pas de réponse de votre part néanmoins concernant ce passage :
    « Mais si vous êtes hostile, alors je ne vois pas comment vous pouvez laisser une chance à ce remède. C’est l’effet placebo dans une autre version : « je n ‘y crois pas, alors pourquoi ça marcherait ! »

    Pour l’arnica : je ne parlais pas de la pommade (même si la plante arnica est la même) mais de la version granules. Un mauvais coup et hop, trois granules ! Effectivement la pommade quand on est en kimono… hé, hé. c’est plus laborieux… Le mieux c’est d’éviter les Fumi-Zuki. Moi, ce que j’en dis ! En tous cas, y’en a un paquet des gars qui m’ont dit merci quand j’ai sorti mon tube d’arnica en urgence. Je ne parle même pas du nux vomica avant des soirées arrosées et avant de se coucher (toujours après ces mêmes soirées..). Mais moi ce que j’en dit, hein, le vécu… est très subjectif. C’est placebo peut-être et ça me coûte… un truc du style à 0,05 € par prise.

    vous citez : »Vous ne me croyez pas ? Consultez les écrits de John Benneth, Dana Ullman, Debby Bruck, Nancy Malik, Homéopathes Sans Frontières. Lisez aussi l’édifiante histoire de Penelope Dingle, morte d’un cancer parce que son homéopathe lui a fait croire que cela pouvait se soigner par homéopathie. Son cas n’est pas unique ».

    L’exemple est facile, chez les médecins aussi : saga du médiator et autres médicaments remboursés sans gestion des effets secondaires, un bon exemple pour la secu. Vaccin de la grippe, note salée pour notre régime on dira que certains effets secondaires n’ont pas était identifié….
    ,
    Une des autres règles particulières de l’homéopathie : en cas de symptômes très pénibles, elle s’efforce avant tout de soulager, quitte a s’en remettre à la médecine classique, avant un traitement plus en profondeur qui s’attachera à la cause de ces symptômes pour éviter les récidives……..loi de guérison énoncée par Hahnman (si on est parti pour citer des Grands noms…).
    une autre règle pour le médecin homéopathe est qu’un symptôme ne peut être pris en compte que lorsqu’il est précis. Un symptôme « nez qui coule est insuffisant pour prescrire un remède contre le rhume, une recherche au plus prés des symptôme et du corps est nécessaire pour chaque patient. Elle est nommée l’individualisation. Ce qui vous expliquera peut être l’écoute et après l’osculation »

    Mais vous allez me rétorquer l’effet placebo….

    Rien n’empêche, comme vous le dites, des vrais médecins de le faire.
    Je ne dénigre pas la médecine classique loin de là, mais certains vont effectivement assez vite pour donner le pack office. Donc si le traitement homéopathique peu éviter d’encombrer les salles d’attente et de creuser le trou de la secu…
    Mais bon, là, j’ai l’impression d’enfoncer des portes ouvertes

    • Pas de réponse de votre part néanmoins concernant ce passage :
      « Mais si vous êtes hostile, alors je ne vois pas comment vous pouvez laisser une chance à ce remède. C’est l’effet placebo dans une autre version : « je n ‘y crois pas, alors pourquoi ça marcherait ! »

      Tout simplement parce que je ne vois pas pourquoi je me fatiguerais à essayer de comprendre un truc incohérent. Je ne me fatiguerai pas non plus à re-répondre et re-re-répondre à des assertions répétées ad nauseam parce que vous et vos semblables dans le culte des médecines magiques ne lisent pas les réponses qui vous sont faites suite à vos commentaires sur un texte que vous n’avez pas lu non plus.

      Vous avez un parti pris, c’est évident. Vous voulez croire à ces contes de fée, les miasmes et la magie qui soigne magiquement avec des pilules magiques où même les homéopathes avouent qu’il n’y a rien dedans. C’est écrit en toutes lettres dans la pétition et c’est à peu près la seule assertion vraie qui s’y trouve.

      Vous êtes libre de croire ce que vous voulez. Mais vous n’avez pas le droit de forcer les autres à payer pour vos délires antiscientifiques. Vos placébos font souffrir inutilement les enfants, et parfois les tuent. Vous pouvez bien prendre le ton faussement paternalisant des charlatans sans vergogne (oui, je connais aussi ce stratagème) pour essayer de faire croire que vous avez accès à une vérité supérieure : les lois de la physique ne font d’entorse pour personne.

      Et vous vous enfoncez dans l’argument fallacieux : « il y a des erreurs médicales et des charlatans qui font de la vraie médecine, donc l’homéopathie marche ». On peut dire aussi « … donc les licornes existent » ou « donc les poules ont des dents », ce serait tout aussi logique. Je peux vous citer des noms de médecins peu scrupuleux, pas de problème. Par exemple : Stanislaw Burzynski, Andrew Wakefield, Mark Geier. Étrangement, ce sont ces personnes qu’encense la communauté « alternative », au lieu de les condamner pour les dégâts qu’ils infligent aux personnes vulnerables.

    • Le site en question est un bel exemple du mélange d’arguments fallacieux, des demi-vérités et des mensonges éhontés employés couramment par les apologistes de l’homéopathie pour embrouiller les personnes naïves et/ou ignorantes.

      Entre autres, il prône la doctrine classique : considérer le client comme un enfant stupide (c’est le paternalisme honni qui a été banni de la vraie médecine depuis les années 1950) et l’encourager à croire qu’il est malade quand il ne l’est pas, dans le but de lui vendre les pilules en sucre.

      Bravo. C’est moins répugnant à première vue que l’ignoble Grandgeorge et ses remèdes pour les fautes de grammaire commises par des personnes dont le français n’est pas la première langue (ainsi réunissant chauvinisme, racisme, transphobie et connerie monumentale en une seule action), mais c’est la même façon de penser.

  15. Article du 15 janvier, Mr. le President….J’ignore qui a ecrit ces stupidites contre l’homeopathie., mais si il sait lire, je lui conseille de lire Mystere de l’Homeopathie (Amazon.fr). Il y trouvera l’explication de l’action homeopathique en fonction de la physique quantum. Il est dommage que l’on laisse publier de telles c…car on porte atteinte a la sante du public. Les scientifiques eux-memes reconnaitront bientot leur erreur, mais je doute que les grands esprits de ce site mettent un terme a leurs attaques.

    • Ce seraient tellement bien si tous ceux qui écrivent des insultes du genre « mais si il sait lire » lisaient bien les écrits qu’ils condamnent. Car j’ai bien précisé que j’ai étudié des textes officiels de différents organismes pro-homéopathie nationaux et internationaux. Décidément, ils ne voient que ce qui les arrange.

      Vous voulez que je lise un de vos livres ? Eh bien, offrez-le-moi.

      Il y trouvera l’explication de l’action homeopathique en fonction de la physique quantum

      Il y a une tradition qui veut qu’on boivent un coup chaque fois qu’un adepte de l’homéopathie sort un mot auquel il ne comprend rien, en disant que cela prouve comment l’homéopathie fonctionne. Les deux mots qui reviennent le plus souvent sont « quantum » et « nano ». Je tiens à mon foie, donc je ne boirai pas. Je ferai simplement remarquer une fois de plus qu’il faudrait que tout ce que l’on sait sur les lois de la physique, de la biologie – bref du fonctionnement de l’univers – soit faux pour que l’homéopathie marche.

      Les scientifiques eux-memes reconnaitront bientot leur erreur

      Au contraire des homéopathes, les scientifiques sont effectivement capables de reconnaître qu’ils se trompent. Toutefois, il faut leur apporter la preuve de ce que vous avancez. Cela fait plus de 200 ans que les adeptes de l’homéopathie n’ont même pas réussi à produire une seule étude scientifique démontrant sans détour que l’homéopathie a un quelconque effet au-delà du placébo.

      les grands esprits de ce site

      Merci, mais je suis tout seul dans ma tête. Mais vous avez vu juste : je ne laisse pas passer les mensonges et la connerie monumentale. Et l’homéopathie est une connerie monumentale devenue un business qui vaut des milliards. Je vois que vous êtes homéopathe. Vous gagnez donc votre vie en vendant des pilules en sucre et de l’eau pure à vos clients. Bravo.

      • « Je tiens à mon foie, donc je ne boirai pas » :

        En même temps, si c’est une bière homéo… tout va bien… ^^

  16. les plantes ont toujours étaient à l’origine des premiers remèdes et sont mieux assimilées que les molécules de synthèse chimique.

    • les plantes ..étaient à l’origine des premiers remèdes

      Sans aucun doute. Toutefois, on ne parle pas d’herbes ici, mais d’homéopathie qui, elle, n’a rien de naturel.

      et sont mieux assimilées que les molécules de synthèse chimique.

      C’est une croyance populaire qui est malheureusement complètement fausse. Une molécule extraite d’une plante a exactement les mêmes effets que la même molécule produite en laboratoire. Pire, avec les plantes on ne peut pas garantir la proportion en teneur d’une molécule en particulier – et la plante peut aussi contenir des produits nocifs. Cela vient non seulement du métabolisme de la plante, mais aussi du sol où il a poussé, le temps qu’il a fait pendant sa croissance, etc. Mangeriez-vous des légumes qu’ont aurait fait pousser sur l’ancien site d’AZF?

      Pensez-y la prochaine fois que vous mangez des cerises. Il y a des années où elles sont sucrées à souhait, d’autres où elles ont goût à l’eau. Cela arrive même quand elles proviennent du même arbre.

  17. a t-on fait la preuve de l’efficacité des produits allopathiques ? Que fait t-on des réactions secondaires de TOUS les produits allopathiques ? A t-on fait la preuve que l’homéopathie n’est pas efficace ? Réponses à ces trois questions : NON

    • J’imagine que par « allopathique » vous voulez dire « médecine ». En fait, l’utilisation de ce mot en vogue uniquement chez les adeptes de l’homéopathie montre que vous êtes déjà dans leurs griffes.

      a t-on fait la preuve de l’efficacité des produits allopathiques ?

      Oui. C’est obligatoire, sinon il n’y a pas d’autorisation de mise sur le marché.

      Que fait t-on des réactions secondaires de TOUS les produits allopathiques ?

      Vous voulez dire « effets secondaires ». Les éventuels effets secondaires – qui sont recensés au mieux AVANT la mise sur le marché – doivent être signalés et surveillés. Mais cela, vous le savez.

      A t-on fait la preuve que l’homéopathie n’est pas efficace ?

      Largement. En dehors du fait que, pour que l’homéopathie soit efficace, toutes nos connaissances actuelles en matière de physique, de chimie et de biologie devraient être fausses (ce qui n’est pas le cas, puisque vous lisez ces lignes sur votre ordinateur), il existe de nombreuses études indépendantes démontrant que le seul effet que produit l’homéopathie est l’effet placébo. Il n’y a aucun doute sur ce point.

      Réponses à ces trois questions : NON

      Non seulement vous glissez sur le fait que votre deuxième question ne peut pas être répondue par « oui » ou « non », mais en plus vous semblez ignorer totalement que les produits pharmaceutiques sont sujets à des contrôles de plus en plus rigoureux et que l’homéopathie, une philosophie vitaliste, est discréditée depuis la découverte des microbes au 19e siècle.

  18. Je voudrais savoir,si l’homéopathie n’a aucun effet comme ses détracteurs le crient haut et fort,pourquoi donc elle soigne des bébés et même des animaux alors que dans ces cas l’effet placebo ne peut absolument pas intervenir?

    • L’homéopathie ne soigne rien et, comme vous faites remarquer, les bébés et les animaux ne subissent pas l’effet placébo. C’est donc du maltraitement que de leur donner des produits totalement inefficaces à la place d’une vraie soin.

        • Non, ce n’est pas l’effet placébo puisqu’il ne se trouve pas chez la personne « traitée ». Cet effet se nomme en le biais de confirmation et c’est l’observateur qui, grosso modo, trouve ce qu’il cherche parce que c’est ce qu’il veut trouver.

          Ce problème d’influençabilité, même inconscient, est la raison pour laquelle on cherche toujours à démonter une hypothèse au lieu de vérifier si elle est vraie. C’est aussi pourquoi les résultats d’une étude doivent impérativement être reproduits par d’autres équipes afin d’être considérés comme valables.

      • Le lien parlait également de comment l’attitude de l’observateur peut rassurer l’enfant ou l’animal, qui du coup se sent réellement mieux. Ce qui s’ajoute au biais d’observation.
        En fait, strictement parlant, les biais en tout genre font partie de l’effet placebo (voir le doucment dispo ici http://www.pseudo-medecines.org/pages/Leffet_placebo-3618453.html ). Il y a un flou autour de la définition des termes qui rend ce genre de discussions de blogs/forum particulièrement vaseuses. Les gens hyper attachés à l’homéo parlent en fait de l’effet contextuel qui est défini dans le lien ci-dessus. Celui-ci existe donc pour les bébés et les animaux, mais pas pour les plantes😉 . Les biais liés à l’observateur existent dans tous les cas de figures (même quant il s’agit d’un adulte).

  19. @sQuonk

    Quelle belle énergie vous déployez chez monsieur à pourfendre la méchante homéopathie. Vos certitudes sont impressionnantes, vous êtes dans le secret des dieux. Sachez que je ne suis ni médecin, ni homéopathe, mais juste un citoyen de ce pays qui en a marre des lobbys quels qu’ils soient.

    Depuis des décennies, nous en sommes les victimes, le fric et toujours le fric, au détriment de la détresse humaine.

    Pour revenir à vos certitudes, je repense à Galilée, et tout ces découvreurs qui ont du affronter des gens comme vous, remplis de certitudes et qui attendent toujours des « preuves »… mais vous, avez vous des preuves solides, étayées, du NON-fonctionnement de l’homéopathie EN TOUTES CIRCONSTANCES ?? Je vous défie monsieur d’en produire une qui sera à 100% fiable. A ce titre, le bénéfice du doute, même infinitésimal vous invite à un peu plus de respect et surtout à plus de circonspection scientifique.

    L’homéopathie est utilisée dans le monde entier, par des millions d’idiots hallucinés, qui en plus sont cautionnés par d’autres millions de crétins, et des gouvernements qui remboursent ces remèdes, et qui ont même prévu des spécialisations dans leurs cursus médical. Vous monsieur, vous voyez plus clair qu’eux… j’espère que vous êtes en grande position de décideur dans notre pays cher monsieur afin de tous nous sauver.

    Adieu Monsieur, bonne route dans votre croisade.

    • Quelle belle énergie vous déployez chez monsieur à pourfendre la méchante homéopathie…

      Merci. C’est rassurant de se savoir apprécié quand on lutte contre les mensonges qui peuvent aller jusqu’à tuer.

      Pour revenir à vos certitudes, je repense à Galilée…

      C’est sympa de votre part mais, voyez-vous, cela n’a rien à voir avec l’homéopathie. Galilée faisait de la science et était persécuté par l’église catholique par ce que ses trouvailles – appuyées par d’autres scientifiques de l’époque – contredisaient le dogme du culte.

      avez vous des preuves solides, étayées, du NON-fonctionnement de l’homéopathie EN TOUTES CIRCONSTANCES

      Oui, sauf si vous incluez dans « EN TOUTES CIRCONSTANCES » les études biaisées, de mauvaise qualité, avec des résultats que personne ne peut reproduire, effectuées par des homéopathes. Ces preuves solides, étayées commencent par le fait que pour que l’homéopathie fonctionne, toutes nos connaissances en physique, chimie et biologie devraient être fausses. Or, vous utilisez un ordinateur, vous avez accès à une alimentation suffisante et saine toute l’année, vous portez certainement des vêtements faits avec des fibres synthétiques, vous conduisez probablement une voiture etc etc.

      En tout cas, ce n’est pas à qui que ce soit de prouver que l’homéopathie ne « fonctionne » pas, mais bien aux homéopathes de démontrer – études scientifiques rigoureuses à l’appui – que l’homéopathie a une quelconque valeur médicale.

      Je passe sur l’argumentum ad populum, notant simplement que tous les utilisateurs d’homéopathie ne sont pas stupides. C’est plutôt qu’on leur a menti, avec pour résultat des pauvres diables qui meurent de cancer ou du SIDA en Inde ou en Afrique parce qu’on leur fait croire en la magie au lieu de les soigner.

      Quand à votre ton insultant et arrogant, il m’indique clairement que vous n’êtes pas un naïf. J’espère pour vous que vous êtes juste en déni quant à l’immense escroquerie qu’on vous a fait gober sous forme de pilules en sucre et autres sirops sans effet.

  20. Nous soignons actuellement les plantes par homéopathie et là, la guérison qui se fait suivre ne peut être attribuée à un placebo.

    Je ne vais pas discuter ici l’homéopathie marche ou ne marche pas, car quand on veut rester aveugle on le reste. Je vous dirais seulement qu’il existe un moyen simple de prouver que ce n’est pas un placebo et le voici.
    Je vous conseille de commander par exemple Belladonna LMK, c’est à dire 50’000 en Suisse (Laboratoire Schmidt -Nagel) et ils vous livrent en France, car seuls les français n’ont pas accès à ces dynamisations, ils sont trop occupés à blablater pour être sérieux. Vous prenez un grain (J’AI BIEN DIT UN) pendant trois jours, vous vous procurez la matière médicale de Boericke et au bout d’une semaine vous pourrez retrouver les symptômes que vous développerez directement sur la matières médicale. Ceci étant dit, c’est pourtant facile à faire, mais la réponse des détracteurs c’est, nous n’avons pas le temps! Et bien prenez le temps une fois pour toute et vous verrez par vous-même. Et ainsi vous nous épargnerez vos commérages incessants.

    Concernant, il n’y a rien dans les hautes dynamisations, prenez le temps de lire notre prix Nobel, Luc Montagnier qui s’est déjà pleinement exprimé sur la question. Et pour les gens que cela intéresse, toutes les études sont archivées à la librairie de la faculté de médecine de Philadelphie sur microfilms. Pourquoi les Etats unis, car les plus grands praticiens médicaux de cette ville étaient des homéopathes avant l’arrivée de votre pétrole si précieux, qui vous à fait perdre la connaissance des substances que vous utilisez. La médecine « moderne » n’a eu de progrès que grâce à des biologistes et des physiciens et jamais grâce à des médecins qui n’ont aujourd’hui plus aucune notion scientifique. Sinon ils ne donneraient pas leur poison et ne rendraient pas toxicomanes la moitié des habitants de la planète.
    Le site de Nancy Malik sur word press vous donne aussi des résultats d’études.

    Le seul trou dans la sécurité sociale, c’est de continuer à prescrire des antibiotiques et de la cortisone pour les moindres refroidissements que l’on appelle tous « grippe » alors que la grippe, elle, a pris l’appellation de « vraie grippe ». Plus besoin d’être médecin pour établir de telles prescriptions.

    • Nous soignons actuellement les plantes par homéopathie

      Cela s’appelle « l’arrosage ».

      la guérison qui se fait suivre ne peut être attribuée à un placebo

      Il n’y a pas que l’effet placébo. Certaines affections se guérissent tout seules. Ou c’est parce que vous voulez voir un résultat positif, coûte que coûte, que vous le voyez, cf le cas Benvéniste.

      Pour le reste : « Essayez et vous y croirez » est tout simplement une tactique de diversion. Je ne vois pas pourquoi je paierais avec mon propre argent une thérapie qui n’a aucun effet thérapeutique et qui ne peut pas en avoir, sauf si tout ce que nous savons sur la chimie, la biologie et la physique est complètement faux – ce qui poserait d’ailleurs toujours problème, car dans ce cas nous serions dans un univers où nous ne pourrions pas exister.

      Et ainsi vous nous épargnerez vos commérages incessants.

      La science, c’est du commérage maintenant ? Eh bien j’apprends des choses. Il me semble que quelques articles appuyés par des faits de temps en temps sur un blog sont loin de constituer des « commérages incessants ». Aurais-je touché un point sensible, à savoir montré le point faible de vos croyances chéries ?

      Alors, quoi d’autre dans les arguments fallacieux ? Ah oui : un appel à autorité avec Montaignier, qui a produit une étude dans une domaine où il n’est absolument pas formé, avec des résultats que personne n’a pu reproduire et qui a dit lui-même que cette étude ne pouvait pas être utilisée pour justifier les assertions des homéopathes. Nancy Malik? La fausse doctoresse (elle n’a aucun diplôme reconnu à ce que je sache) qui repand partout depuis des années et quasiment sans arrêt une pléthore des liens vers les mêmes études discreditées ?

      Sinon [les médecins] ne donneraient pas leur poison et ne rendraient pas toxicomanes la moitié des habitants de la planète.

      Une assertion intéressante. Vous avez la moindre preuve de ce que vous avancez, là ?

      Quand à la tentative (par ignorance ou délibérée ?) de confondre de petites maladies souvent anodynes avec la grippe, cela montre une manque de compréhension des maladies et des pratiques médicales.

  21. Juste un détail quand à vos preuves et études biaisées. Je pense que si vous en réclamez autant c’est que tous vos médicaments ont fini un jour ou l’autre par se montrer plus néfastes qu’ils n’en paraissaient.

    Prenez par exemple le Temesta dans le Vidal 1978. Légers vertiges, seul effet secondaire qui cesse dès que l’on arrête le médicament. En 2013, le médicament est toujours sur le marché et est responsable de pathologies cardiaques, pulmonaires, hépatiques, rénales etc et même de mort. Il est toujours vendu. Ce qui veut dire que toutes les études qui ont été faites sur les malades et morts de ces pathologies, n’incluaient pas le Temesta comme agent causateur avant que nous en connaissions les effets secondaires, combien de gens en ont fait les frais depuis 78 ou l’on était supposé avoir des vertiges uniquement? Alors ce que je pense de vos études bidons, la médecine telle qu’elle est pratiquée n’est pas de la science, elle expérimente sur ses patients à ses détriments. Sans théorie, il n’y a pas de science, hors la médecine moderne ne se base aucunement sur une théorie, ce ne sont que des idées qui changent avec le temps et qui varient selon les régions en plus. L’homéopathie est pourvue d’une théorie qui a été établie durant 50 ans et qui se veut encore d’actualité, tout comme l’est la gravité. Les remèdes ont les même effets qu’ils ne l’avaient il y a 200ans, qu’en est il de vos drogues?

    Si les sceptiques insistent autant auprès des études, c’est qu’ils aimeraient se ranger au rang de scientifiques, mais ils en ont pas le profil. Depuis que vous faites de la recherche, vous expliquer de plus en plus les maladies ce qui est certes passionnant mais cela n’a jamais aidé à guérir quoique ce soit. C’est comme le Téléthon, depuis le temps que l’on amasse des millions c’est nous qui devrions vous demandez des preuves! Vous n’avez jamais eu plus de guérisons malgré l’argent amassé, mais encore plus d’explications. Alors pendant que certains perdent leur temps à expliquer pourquoi leurs patients sont mort, certains préfèrent expliquer pourquoi ils étaient malades et pourquoi ils ont guéri.

    • Admettons – pour les besoins du débat uniquement – que votre assertion que tous les médicaments actuels soient un jour révélés nocifs. En quoi cela validerait l’homéopathie, qui n’a aucun effet hors celui du placébo ?

      vos études bidons

      C’est amusant. Vous affirmez ceci, clamez cela, crachez sur les autres – le tout sans la moindre preuve. Si, comme moi, vous tenez vraiment à la transparence totale dans les études cliniques, signez la pétition à AllTrials.net.

      L’homéopathie est pourvue d’une théorie qui a été établie durant 50 ans

      Faux. L’homéopathie est fondée sur une hypothèse formulée il y a plus de 200 ans, basée sur la notion d’humeurs dans la médecine médiévale. Les découvertes de Louis Pasteur l’ont définitivement discréditée. De nos jours, les homéopathes prennent bien soin de cacher la réalité derrière leur croyances, qui relèvent davantage de la croyance religieuse que d’autre chose.

      Si les sceptiques insistent autant auprès des études…

      … c’est parce qu’il ne faut pas accepter des assertions sans jamais les questionner. A ce propos, je me demande bien ce que penserait un psychologue de cette obstination à dire « vous », « vous », « vous » en m’attribuant personnellement des actions et un rôle bien plus importants que je ne possède en réalité. Vous me prenez pour qui ?

      Et puis, franchement, dire que la recherche n’a jamais aidé à guérir (c’est à dire; trouver des remèdes) pour quoi que ce soit… Vous n’avez jamais entendu parler des antibiotiques ? De l’importance de se laver les mains ? Les vaccins ?

  22. Et dernièrement, les physiciens eux ont moins de mal à accepter des faits qui se répètent et sont inexplicables scientifiquement. Comme la migration de certains oiseaux qui nécessitent plus de calories qu’ils n’en produisent, scientifiquement c’est impossible et pourtant les oiseaux s’en fichent pas mal.

    • scientifiquement c’est impossible

      Non. La science est là pour décrire ce qui existe. Ce qui est scientifiquement impossible ne se produit donc pas.
      Il y a des phénomènes qui ont été, ou sont encore, mal expliqués par la science, souvent parce qu’il manque un élément dans le calcul. Il arrive, par exemple, aux oiseaux de manger en chemin (si, si, ça arrive) ou même de trouver des astuces qui font qu’ils dépensent moins d’énergie qu’on ne pensait quand ils parcourent de longues distances.

      Et votre argument « les scientistes ne savaient pas expliquer un certain phénomène, donc l’homéopathie » reste un non-sens.

Les commentaires sont fermés.