La maladie de Lyme : entre psychose et fausses informations – Afis – Association française pour l’information scientifique

… Une sensation d’effroi gagne le public. Et comment pourrait-il en être autrement, quand certains affirment que cette maladie, si complexe, pourrait jouer un rôle dans la schizophrénie, la maladie de Parkinson, la dépression, les troubles bipolaires, les infarctus, la méningite, la sclérose en plaques, la polyarthrite rhumatoïde, et même l’autisme ? Ainsi, par exemple, le Dr Judith Miklossy, neurologue à Lausanne, explique-t-elle à Paris Match (14 juin 2016) : « En 1988, lors d’une autopsie, j’ai observé le cerveau d’un mort par infarctus et j’y ai découvert des borrélies de Lyme qui avaient fabriqué des plaques amyloïdes identiques à celles d’Alzheimer […] Selon le spécialiste américain de Lyme, Alan Mac-Donald, ce sont elles qui ont créé des lésions cérébrales typiques d’Alzheimer. » …

Lire l’article en entier: La maladie de Lyme : entre psychose et fausses informations – Afis – Association française pour l’information scientifique

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s