Pour que Charlie Hebdo continue à vivre

Annonce faite hier à la suite de l’ignoble assassinat d’une douzaine de personnes dans ou devant les locaux de Charlie Hebdo.

CaptureDeMarchi

Et abonnez-vous, bordel ! Tenir une petite pancarte avec écrit dessus «Je suis Charlie» pendant 30 minutes une fois dans votre vie ne suffira jamais.

Edzard Ernst sur les médecines douces

Médecines douces : info ou intox ?

Cliquez sur l’image pour acheter chez Amazon

Je vous en avais déjà parlé : le livre à succès du Pr Edzard Ernst et le Dr Simon Singh sur les médecines dites « douces ». A l’époque ils cherchaient une traduction du titre qui évoquerait le magnifique jeu de mots de l’original en anglais. Hélas, ils n’ont pas trouvé, mais cela n’empêche pas le livre d’être incontournable. Surtout en France, où on nage dans la magie et les remèdes « naturels ».

Hier j’ai vu un  petit de moins de deux ans avec le collier en ambre censé soulager les poussées dentaires. Par simple contact avec la peau. Si un enfant le machouille – ce qui est fort probable – il risque d’en avaler une bille et étouffer. Ce qui est aussi fort probable. Voici pourquoi un livre comme ceci est nécessaire.

Dites-vous bien que c’est probablement un pharmacien qui a vendu cette horreur potentiellement mortelle. Tout comme ce sont les pharmacies qui vendent de l’homéopathie, des suppléments, des remèdes herbaux. Ce livre examine ce qu’on peut trouver dans n’importe quelle pharmacie française, donc, et nous l’existence (ou non) de preuves scientifiques pour l’efficacité des remèdes en question.

Il examine également de près l’ostéopathie et la chiropraxie, deux disciplines fortement liées, pour séparer bénéfices, risques et – chez certains praticiens – appels à la magie pure.  On ne peut, d’ailleurs, qu’exprimer de l’admiration pour l’ingénuité des auteurs, qui ont trouvé un moyen d’administrer un placebo en acupuncture afin de vérifier si cette technique a vraiment un effet.

D’autres pratiques sont passées en revue : la médecine chinoise, le reiki, l’aromathérapie, les remèdes Bach, la réflexologie, la médecine anthroposophique, la détox, les aimants et bien d’autres. Les gadgets tels que le collier en ambre ou bracelets « équilibre » en prennent également pour leur grade.

Quand ça marche, les auteurs n’ont pas peur de le dire – et tout n’est pas négatif. Mais quand c’est de la charlatanerie pure et dure, ils le disent aussi. Ce qui, comme l’a fait remarquer Michel Cymès à Edzard Ernst lors de son passage au Magazine de la Santé, pourrait le mettre en danger d’agression physique s’il se fait reconnaître dans la rue. Car les pilules en sucre, la détox post-galette-des-rois, et autres produits sans aucun fondement scientifique sont de grosses sources de revenus pour certains.

Ce livre est agréable à lire (ce qui est rare !), bien organisé (pas de problème pour retrouver un passage) et contient une liste compréhensive d’études scientifiques sur les différents pratiques analysés, si vous souhaitez creuser la question. Fortement conseillé. A acheter pour lire, et à garder comme texte de référence. En plus, il ne coûte pas cher. Faites-en profiter vos amis, famille et connaissances !

Entretien avec Edzard Ernst sur France 5 : « Médecines alternatives : plus qu’un placebo ?« 

Quand les nanards se révelent être de l’art

Il semblerait que mon bon ami Rolf a trouvé un site qui sort de l’ordinaire:

Voilà un site qui mérite amplement que l’on s’y penche … pas trop près vous allez tombeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer ! Un site sur un style cinématographique ignoré par trop de monde : le nANARD … avec un n minuscule.

WWW.nanarland.COM

Attention, pour ce site il vous faut : une carte son, et du temps … BEAUCOUP de temps. Déjà, la page de garde vous met dans le bain avec une réplique de Chuck Norris qui va bien ! Ce site regorge de phrases à la con, de dialogues pitoyables, de jaquettes de film à faire frémir, d’acteurs inoubliés (inoubliables ? ouais aussi !)

En cadeau bonus, deux minisites ultra spécialisés :

Les films nanard ninja Turkish star wars et Doc Savage : l’homme de bronze

Ce site est bien entendu à prendre au 15eme degré, et à savourer sans modération !

Van Damme n’est plus seul, on l’a mis en boite avec plein de petits camarades tout aussi drôles.

(Cette info date de 2005 mais le site est toujours aussi marrant)

Parution de la deuxième édition de « La pierre noire de Bugarach »

Ah, Bugarach. La date fatidique du 21 décembre 2012 approche, et chaque jour on en parle dans les médias. Il paraît qu’on peut y déguster des pizzas « Apocalypse » et un vin millésimé « Fin du Monde », une forme de spiritualité à laquelle tout le monde pourrait sûrement adhérer.

Les mythes et légendes de la région ont déjà inspiré plus d’un écrivain, et pas des moindres.  Ca fait donc vraiment plaisir de pouvoir le dire : le roman d’aventure La pierre noire de Bugarach, écrit par des amis Toulousains, a connu un tel succès qu’on sort une deuxième édition. C’est d’autant plus impressionnant que c’est un premier roman pour « Maurice Prevel ».

On va se plaindre, tiens. Et pour fêter ça,  il y a quelque chose de spécial, bien mieux que les cartes postales et fonds d’écran habituelles :

A l’occasion de la parution de la deuxième édition de ce livre, les éditions Amigaya se sont associées à Relief Edition pour réaliser la première carte en relief centrée sur ce pays de légende qui va de Quillan à Tautavel en passant par Rennes le Château, Bugarach, les gorges de Galamus, les châteaux cathares de Peyrepertuse, de Quéribus et bien d’autres. Une carte que l’on peut parcourir en ayant l’impression d’être en avion, de montagnes et vallées que l’on peut toucher des doigts… Un régal pour l’imagination, que l’on trouvera sans doute dans bien des souliers de Noël dans cette région cette année ! (Carte Georelief « Terres de Légende : Rennes le Château, Bugarach & les sites cathares et templiers », 14,95 euros).

Je vous suggère humblement que cette carte n’est pas à réserver aux férus de la géographie et aux lecteurs de livres d’aventure. Les amateurs de jeux de rôle fantastique y trouveront sûrement aussi leur bonheur.

Pour rappel, voici l’histoire en quelques mots :

Ce roman fait vivre au lecteur, autour de cette fameuse « montagne de l’Apocalypse », une aventure haletante liée à une rumeur propagée par les médias. Jules, professeur de philosophie à Toulouse, explorateur à ses heures, se trouve malgré lui recueillir des mains d’un mourant une mystérieuse pierre noire convoitée par des groupes « mystiques ». Un petit journaliste local mis au courant n’hésite pas à commettre un meurtre et répandre, dans un but mercantile, le buzz autour du mystère de cette pierre. Jules fait la rencontre dans des conditions dramatiques d’une belle géologue, Leila, et d’un enfant étrange, Naya, qui semble connaître les secrets de la montagne. Son chien n’est pas le moindre des protagonistes de cette aventure. Dès lors, plusieurs actions s’entrecroisent : celles de Jules et Leila, celles du jeune gendarme chargé de l’enquête, celles du journaliste et de mystérieux groupes… Cela finira mal pour certains, mais la pierre conduira nos héros à une scène finale spectaculaire, digne d’Indiana Jones.

On peut acheter la carte avec le roman ou séparément sur le site des Editions Amigaya. Non, je ne touche pas de commission. Et toc.

Les auteurs sur Facebook

Article précédent : Roman : la pierre noire de Bugarach

La pierre noire de Bugarach dispo en libraire et en ligne

Suite à mon article précédent : le livre est sorti en librairie et sous format numérique. Donc, pour un peu d’aventure ésotérique, c’est par ici :

  • Commandez le livre au prix de 18 € (frais de port offerts)   commander ici – paiement par chèque ou paiement sécurisé Paypal – expédié sous 2/4 jours avec suivi de l’envoi.
  • Téléchargez la version numérique au prix de 9,80€ : format epub  – sans DRM – paiement sécurisé Paypal –

Un premier roman sorti par un collectif de trois amis, ça ne se rate pas !

Roman : la pierre noire de Bugarach

Photo du Pic de Bugarach

Photo du Pic de Bugarach (Photo credit: Wikipedia)

Un peu de pub pour des amis ! Je ne l’ai pas encore lu en entier, mais jusqu’ici je ne m’ennuie pas du tout. Le livre est actuellement en précommande et je viens de recevoir un des premiers exemplaires papier pour les besoins de la traduction en anglais. Il sera également disponible sous format électronique.

Nous sommes les éditions Amigaya et nous vous adressons ce message pour parler d’un roman d’aventure très relié à l’actualité de cette année 2012 qui se terminera peut-être le 21 décembre ! Il s’agit de :

                                     « La pierre noire de Bugarach« .

Bugarach est cette désormais célèbre montagne des Corbières, entre Limoux et Quillan, près de Renne-le-Château, dont on dit qu’elle serait épargnée de l’apocalypse finale, peut être grâce à une soucoupe volante qui sommeille dans ses profondeurs…

Vous aurez moultes détails et photos en consultant les onglets du site

bugarachadventure.com

Vous lirez sur le site la présentation du livre au dos de la couverture et pourrez accéder à la lecture d’extraits.

Parmi les héros du livre, il y a un enfant transgenre et un gendarme-enquêteur gay ! 

Ce livre ne manquera donc pas de vous amuser et de vous instruire sur les fantasmes qui rôdent autour de la montagne sacrée et de son vortex énergétique. Ils font le bonheur des médias et vous trouverez sur le site les liens vers les émissions de TF1, France 2, M6, Direct 8, France Culture et autres dont la liste va s’allonger d’ici la date fatidique.

En commandant le livre directement sur le site (paiement sécurisé ou chèque) vous bénéficiez jusqu’au 15 mai du tarif « souscription » soit 11,50 euros (15 avec les frais d’envoi) au lieu de 18 euros à sa sortie. Profitez-en et faites en profiter vos amis !