L’Afis condamne les menaces dont est victime Olivier Bernard, alias « Le Pharmachien »

Communiqué de l’Afis – Paris, le 15 mars 2019

L’Association française pour l’information scientifique (Afis) condamne les menaces dont fait l’objet le blogueur et vulgarisateur scientifique Olivier Bernard, alias « Le Pharmachien ». Il est attaqué suite à ses prises de position sur le peu d’efficacité des traitements alternatifs à base de vitamine C injectable pour lutter contre le cancer.

Pharmacien exerçant au Québec, Olivier Bernard est surtout connu à travers ses bandes dessinées, son blog et ses ouvrages. Ses objectifs sont de « rendre la science vivante, accessible et intéressante » et de « mettre fin aux mythes scientifiques et médicaux, de façon diplomatique ou non ». Nous avions rendu compte d’un de ses livres, Différencier le vrai du n’importe quoi en santé ! [1] et avions reproduit, avec son aimable autorisation, une de ses bandes dessinées consacrée à la vaccination [2].

L’Afis assure Olivier Bernard de sa plus grande solidarité et dénonce d’une façon générale les méthodes de plus en plus fréquentes de certains militants (insultes, menaces, intimidations pouvant aller jusqu’à viser les proches, la famille ou les employeurs) pour limiter, voire interdire, la parole scientifique.

Nous reproduisons ici l’intégralité de la lettre d’Olivier Bernard, mise en ligne sur sa page Facebook [3].

Association française pour l’information scientifique – Afis
Contact : communication@afis.org, Tel : 07 82 62 69 82

- Site du Pharmachien
- ^[1] | Olivier Bernard, Le Pharmachien – Différencier le vrai du n’importe quoi en santé !, Kennes Éditions, 2015. Note de lecture de Philippe le VigourouxSPS n°315, janvier 2016 sur afis.org
- ^[2] | Le Pharmachien. « Le regain des campagnes antivaccination », SPS n°319, janvier 2017 sur afis.org
- ^[3] | Page Facebook « Le Pharmachien » message du 4 mars 2019.


J’aimerais dire qu’il s’agit d’un cas exceptionnel, mais ce n’est absolument pas le cas. Tous professionnels de la médecine, pharmacie, ou épidémiologie que j’ai vu prendre position contre les traitements bidons des charlatans – par exemple : les lavements au café, la vitamine C intraveineuse, le gui, l’homéopathie (pour le citer qu’eux) contre le cancer – ont été victimes des tentatives d’intimidation. Cet harcèlement peut aller jusqu’aux menaces physiques, en passant par la publication de son adresse privée, harcèlement de l’employeur pour faire perdre son travail à la victime, tentatives de la faire rayer de son Ordre, harcèlement sur les réseaux sociaux (généralement avec signalements abusifs de contenu illicite).

Ceci vaux également pour le culte des anti-vaccins, les fanatiques de l’homéopathie et autres vendeurs d’œufs de jade à se carrer dans le vagin.

Ne vous demandez plus pourquoi la majorité des personnes qui démentent, preuves à l’appui, les insanités et mensonges des charlatans se sentent obligées de poster de façon anonyme.

 

L’émission Envoyé spécial sur le glyphosate

Quand des contrevérités sont encore diffusées en prime time …

Le magazine Envoyé spécial présenté par Élise Lucet et diffusé le 17 janvier 2019 sur France 2 était entièrement dédié au glyphosate. Tout comme l’émission Cash Investigation consacrée aux pesticides diffusée il y a trois ans [1], également présentée par Élise Lucet, les différents reportages constituant l’émission ont diffusé un discours partisan au détriment d’une information référencée et complète.

À l’époque, le CSA avait rappelé à l’ordre la chaîne de télévision en demandant « aux responsables de France Télévisions de veiller à respecter, à l’avenir, leurs obligations en matière de rigueur dans la présentation et le traitement de l’information, telles que prévues à l’article 35 du cahier des charges » [2]. Visiblement, cet avis est resté totalement ignoré….

Lire la suiteL’émission Envoyé spécial sur le glyphosate sur le site de l’AFIS

AFIS : L’émission Envoyé spécial sur le glyphosate

Quand des contrevérités sont encore diffusées en prime time …

Communiqué de presse de l’Afis – Paris, le 25 janvier 2019 – Contact 07 82 62 69 82

Le magazine Envoyé spécial présenté par Élise Lucet et diffusé le 17 janvier 2019 sur France 2 était entièrement dédié au glyphosate. Tout comme l’émission Cash Investigation consacrée aux pesticides diffusée il y a trois ans [1], également présentée par Élise Lucet, les différents reportages constituant l’émission ont diffusé un discours partisan au détriment d’une information référencée et complète… Lire la suite

5 fausses idées sur les personnes intersexes – Amnesty International France

Souvent discriminées, les personnes intersexes sont victimes d’idée reçues. Voici 5 fausses idées à dissiper.

1-  « Tout le monde naît garçon ou fille »

Beaucoup de gens pensent que le monde est divisé en deux catégories bien distinctes de personnes, les hommes et les femmes. Et que toute personne présente des caractéristiques biologiques et génétiques qui relèvent d’une seule de ces deux catégories…

Lire la suite : 5 fausses idées sur les personnes intersexes – Amnesty International France

Le Pen : Full anti-vaccin

Magnifique connerie anti-science de la part de La Pen :

Ca sonne d’autant plus faux qu’elle n’a pas daigné répondre au courrier de l’association anti-vaccin Ligue Nationale pour la liberté des vaccinations avant les présidentielles. Notez bien l’attaque contre « Big Pharma », qui en fait gagnerait bien plus à laisser les gens, y compris les membres de leur propre famille, tomber malades, s’il s’agissait purement d’une histoire de gros sous. De surcroît, ce tweet va complètement à l’encontre du la politique officielle du FN, d’après leur communiqué du 11 février 2017. En passant, on remarquera que le crétin qui a pondu le CP ne sait pas ce que veut dire le terme « vaccin polyvalent » et qu’il se vautre dans l’argument fallacieux que des « assocs » (on devine bien lesquelles)  en savaient forcément plus que tous les spécialistes d’immunologie, d’épidémiologie, les médecins, les infirmières et tout être humain avec plus de deux neurones à son actif réunis.

Donc on peut conclude que ce tweet est une tentative de récupération des votes de tarés antivax, rien d’autre.

Je ne vous donnerai pas de lien vers le site ouèbe de l’ignoble Ligue. Toutefois, je vous laisse admirer leur explication de comment la variole fut vaincue :

La disparition soudaine de la maladie s’explique très certainement par l’isolement précoce des malades ; quant à son extraordinaire poussée, elle pourrait trouver sa raison dans la vaccination des contacts récemment contaminés.

Parce que la quarantaine ne fut inventée qu’au milieu du 20e siècle et être vacciné vous transforme en porteur sain d’une maladie.

Oui.

C’est ça.

T’as raison.

A lire :