Manifestons contre l’égalité pour tous !

Logo LMPT

Cri de guerre des xénophobes

Ou au moins, tel devrait être le cri de rassemblement de la mal-nommée Manif Pour Tous (LMPT). Car, pour tous, ils ne le sont pas du tout. Comme tout mouvement d’extrême droite, LMPT cherche avant tout à diviser pour mieux imposer leur vision du monde, une vision bien inquiétante : mélange de catholicisme intégriste et de néonazisme. Dehors, les juifs et les musulmans ! Les LGBT, vous êtes des malades mentaux, mais une bonne cure de prière aux genoux devant un curé vous guérira ! Les femmes ? Toutes au foyer, à faire des gosses ! Pas de divorce : mieux vaut mourir sous les coups de votre conjoint que de briser un contrat civil que nous avons proclamé divin !

Peu importe les dégâts humains que causent de telles conneries. Ce gens-là s’en soucient peu : l’empathie leur est inconnue. Seul leur dieu – tellement plus louable que les autres, qui sont tous des faux même s’ils ont les mêmes origines historiques – compte, souvent plus que leur propre famille. Le nombre des enfants mis à la porte en toute illégalité par leurs bons chrétiens ou musulmans de parents a plus que quadruplé depuis l’avènement de LMPT.

Déjà on relève que le nombre d’actes homophobes est en augmentation – et pas qu’en France. La poussée de l’intégrisme – que ce soit islamisme, évangélisme, Steinerisme, Scientologie, ou autre – est alarmante. Pas uniquement à cause de la haine meurtrière qu’elles engendrent, ni à cause de son alliance quasi systématique avec des idées politiques fascisantes. Cet intégrisme cherche bien à détruire les bases de notre société, à commencer par l’enseignement de l’acceptation de la différence, que ce soit de peau, de genre, d’orientation sexuelle, voire d’handicap physique ou mental.

Et ils veulent aussi s’attaquer à l’enseignement scientifique. Nous savons déjà que les écoles Steiner-Waldorf ne sont pas très portées sur la réalité. Mais plus vous vous aventurez sur Internet, plus vous vous rendez compte que d’autres confessions, reconnues comme telles (ce qui n’est pas le cas du Steinerisme, qui opère en sous-marin), soutiennent que le créationisme est une théorie scientifique tout à fait respectable. Et non, ça ne s’arrête pas là, mais pour continuer la liste il me faudrait un anesthésiant genre 6-pack de vodka.

On peut au moins rigoler un bon coup sur le fait qu’ils ont inventé un mot – familiophobie – qui serait au mieux un mélange de Latin et de Grec. Quoi qu’il arrive, c’est un cas d’école de l’agresseur qui tente de retourner la situation en jouant la victime. On s’en fout que les études scientifiques démontrent que les enfants de familles homoparentales réussissent aussi bien, si ce n’est un peu mieux, que les autres. Cela ne s’accorde pas avec leur dogme, donc ils n’écoutent pas.

Enfin, bref. C’est incroyable ce qu’on peut infliger comme souffrance aux autres au nom d’un être qui soit n’existe pas, soit a bien créé chaque personne telle qu’elle est, et donc chaque personne mérite les mêmes droits et obligations devant la loi.

Ces crétins vont manifester dimanche. Ils sont en train d’affréter trains et bus afin de paraître plus nombreux qu’ils ne sont, et comme d’habitude, il est à craindre qu’ils n’hésiteront pas à embrigader leurs propres enfants mineurs (dont certains seront évidemment LGBT ou athées, mais n’oseront jamais le dire à leurs fanatiques de parents). Pour montrer qu’il n’y a pas que des salauds et des moutons en France, je vous demande de signer cette pétition et de faire passer. Cela prend peu de temps, et cela peut protéger environ 10% des français, des touts confessions, de toutes couleurs de peu et de tous bords politiques. Y compris les malheureux rejetons de ces imbéciles.

sign_fr

AlllOut.org France : 7 jours pour mettre fin à une injustice

Présenté sans commentaire : il s’agit simplement de rendre tous égaux face à la loi et les aléas de la vie.

Chèr-e adhérent(e),

Dans une semaine, le Parlement français va décider, ou non, de donner aux couples gays et lesbiens le droit à la pension de réversion : en cas de décès d’un des partenaires, ce droit permet au partenaire en vie de recevoir une partie de la retraite du partenaire décédé. Cette aide financière, précieuse pour les personnes les plus démunies, est aujourd’hui refusée aux couples homosexuels.1

Alors que 63% des Français se disent favorables au mariage gay et à l’égalité des droits pour tous les couples2, le débat est dominé par une minorité homophobe au point de vue rétrograde : une députée est allée jusqu’à comparer l’amour entre deux femmes ou deux hommes à des « unions avec des animaux ».3

Seul un élan massif venu des quatre coins de France pourra faire taire cette minorité, et pousser les député-e-s à voter la semaine prochaine pour l’amendement qui mettra un terme à cette discrimination. Signez cet appel dès maintenant et appelez vos ami-e-s à faire comme vous :

www.allout.org/fr/france_pension

Nicolas Sarkozy avait promis durant sa campagne présidentielle en 2007 de mettre fin à cette discrimination4 : une promesse non tenue qui a poussé la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) à interpeller le gouvernement en 20105.

La semaine prochaine, les député-e-s ont une occasion unique pour faire avancer la France sur le chemin de l’égalité des droits : signez cet appel en indiquant votre code postal et nos partenaires de l’Inter-LGBT remettront votre signature directement aux députés et aux membres du gouvernement avant le vote. Nous avons 7 jours pour nous faire entendre :

www.allout.org/fr/france_pension

Aujourd’hui en France, les couples gays pacsés n’ont pas les mêmes droits que les couples hétérosexuels avec le mariage : obtenir le droit à la pension de réversion ne réglera pas cette inégalité, mais c’est un premier pas et une bonne opportunité pour rappeler à nos député-e-s qu’il est temps que la France, pays des droits de l’Homme, donne les mêmes droits à tous les couples.

En Avant,

Andre, Erika, Guillaume, Jeremy, Joseph, Nita, Oli, Prerna, Tile, Wesley et le reste de l’équipe All Out

SOURCES:
(1) Les règles de la pension de reversion, Vosdroits.service-public.fr
(2) 63% des Français favorables au « mariage homosexuel« , IFOP, 26 juin 2011
(3) Mariage homosexuel :  »Et pourquoi pas des unions avec des animaux ? », France Soir, 25 mai 2011
(4) Nicolas Sarkozy promet la pension de reversion pour les couples homos, Têtu, 24 avril 2007
(5) Pension de réversion : la HALDE appelle le Premier Ministre à mettre un terme à la discrimination, site de la HALDE, 6 avril 2010
(6) Site internet de l’Inter-LGBT
(7) Couples homos, couples hétéros : vraiment pas égaux, Les Inrocks, juin 2011 (photo)

All Out est un nouveau mouvement en ligne qui rassemble des gens du monde entier – hétéros, lesbiennes, gays, bi, trans, … – pour un monde où nous sommes tous égaux et libres d’être différents.

Notre adresse :

Purpose Foundation
224 Centre St
New York, NY 10013

« Je préférerais que mon fils soit mort plutôt que gay »

Appel à signatures

Reçu le 29 septembre 2011

Cher adhérent,

« Je préférerais que mon fils soit mort plutôt que gay. »

Je m’appelle Eleonora Pereira et ces mots résonnent encore dans ma tête. Ils ont été prononcés récemment par un parlementaire de mon pays, le Brésil.

Mon fils Jose Ricardo a été assassiné l’an dernier parce qu’il était gay.

Quand j’ai entendu ces propos, censés défendre les « valeurs familiales » des Brésiliens, j’étais sous le choc, furieuse. Je me sentais bien seule pour me battre …

Mais ça, c’était avant.

Avec l’aide d’All Out, des mères venues de tout le Brésil se sont rassemblées pour dénoncer les violences qui font du Brésil l’un des pays les plus dangereux pour les personnes gay ou transgenre. Nous nous faisons appeler les « Mamans pour l’Égalité ».

Je m’apprête à rejoindre plus d’une dizaine d’autres mères à la capitale Brasilia afin d’exiger que notre Congrès soutienne une loi anti-homophobie pour protéger TOUS les Brésiliens des violences et
des discriminations. Nous dirons au Gouvernement et à la société tout entière que l’égalité fait partie des « valeurs de la famille ». Qui mieux qu’une maman pour parler de ces valeurs ? Je vous demande de nous soutenir en ajoutant votre nom à notre appel maintenant :

www.allout.org/fr/maespelaigualdade

Notre mouvement les « Mamans pour l’Égalité » rassemble également des mamans dont les enfants ne sont pas homosexuels. L’homophobie et les discours haineux sont dangereux pour tous les Brésiliens. Récemment, un père et son fils ont été violemment agressés car ils ont été pris pour un couple gay. Une personne hétérosexuelle a été tuée en prenant la défense d’un homosexuel pendant une agression. Pas plus tard que la semaine dernière, des hommes ont poursuivi et tiré sur une jeune femme qu’ils ont prise pour une transsexuelle.

Qui mieux que les mères pour défendre ces « valeurs familiales » derrière lesquelles des politiques brésiliens se cachent pour justifier leur homophobie ? C’est pour cela que nous nous rendons au Congrès pour demander à nos dirigeants de voter immédiatement cette loi et de commencer à travailler ensemble MAINTENANT pour arrêter les violences et s’occuper de TOUTES les familles brésiliennes.

Cliquez ci-dessous pour découvrir les autres Mamans, et soutenez notre action en ajoutant votre nom à notre appel. Et surtout, partagez-le avec votre entourage, vos ami-e-s, … et votre Maman !

www.allout.org/fr/maespelaigualdade

Notre visite au Congrès est la première étape d’un long chemin. Dans les mois à venir, nous allons nous faire entendre dans les rues, sur les ondes, dans les salles de classes : nous, les « Mamans pour l’Égalité », allons raconter notre histoire et nous battre pour mettre un terme aux violences, aux préjugés et à la discrimination. Je le fais pour mon fils Jose Ricardo, et dans l’espoir qu’ensemble, nous allons faire du Brésil un pays riche de diversité, et d’égalité pour tous.

Eleonora Pereira, les Mamans pour l’Égalité et nos amis d’All Out.

PLUS D’INFORMATIONS :
Bolsonaro: « Je préfère que mon fils soit mort plutôt que gay » (en portugais). 9 juin 2011
Les évangélistes brésiliens en croisade antigay Libération, 15 juin 2011
Les crimes homophobes de plus en plus courants au Brésil (en anglais). Amnesty International, 2010
Nouvelle agression sur l’Avenida Paulista : l’homophobie mise en cause (en portugais). Veja, 29 août 2011
Le nombre de LGBT assassinés au Brésil atteint des sommets, Têtu, octobre 2010
Assassinée de sang-froid (VIDÉO sur Priscila Brandão, une jeune femme transsexuelle abattue au début de l’année)

All Out est un nouveau mouvement en ligne qui rassemble des internautes du monde entier – hétéros, lesbiennes, gays, bi, trans, … – pour un monde où nous sommes tous égaux et libres d’être différents.Notre adresse : Purpose Foundation, 224 Centre St, New York, NY 10013

Copyright © 2011 AllOut.org, All rights reserved.

L’homophobie? Il y a une app pour ça…

Android robot logo.
Image via Wikipedia

On dit qu’il ne faut jamais prendre pour de la méchanceté ce qui pourrait plus probablement relever de l’incompétence et la stupidité. Partons donc sur le principe que distribuer une application, téléchargeable sur tout appareil Android, qui prétend éclaircir une mère inquiète sur l’homosexualité potentielle de son fils est stupide et fait preuve d’une inconscience à la limite de la cruauté. Eh bien, il y a des incompétents qui le font. Sur le site d’Allout.org, une association qui réunit hétéro, homo, bi et trans dans la lutte contre la discrimination :

La plateforme de Google vend une drôle d’application pour les utilisateurs de ses smartphones Android : intitulée « Mon fil est-il gay ? », l’app pose 20 questions aux mères, demandant si leur enfant « fait très attention à ses tenues » ou s’il préfère « le football » aux « comédies musicales » pour déterminer son orientation sexuelle.

L’application va même jusqu’à insinuer que le divorce des parents peut rendre leur enfant gay.

Si elle est sérieuse, l’application est infamante et mensongère. Si c’est une blague, elle est faite aux dépens de millions d’adolescents qui se battent pour faire respecter leur identité. Interpellons les équipes de Google pour que l’application soit retirée du store.

LES 20 QUESTIONS DE L’APPLICATION

  1. Aime-t-il bien s’habiller, fait-il très attention à ses tenues et aux marques ?
  2. Aime-t-il le football ?
  3. Avant sa naissance, souhaitiez-vous que cet enfant soit une fille ?
  4. S’est-il déjà battu ou a-t-il participé à une bagarre ?
  5. Lit-il des journaux sportifs ?
  6. A-t-il une meilleure amie ?
  7. Aime-t-il les sports d’équipe ?
  8. Est-il pudique ?
  9. Est-il fan des chanteuses divas (Dalida, Mylène Farmer…) ?
  10. Reste-t-il longtemps dans sa salle de bain ?
  11. A-t-il un piercing à la langue, à l’arcade, au nez ou à l’oreille ?
  12. Met-il du temps à se coiffer avant de se montrer ?
  13. Vous posez-vous des questions sur l’orientation sexuelle de votre fils ?
  14. Etes-vous divorcée ?
  15. Aime-t-il les comédies musicales ?
  16. Vous a-t-il présenté une petite copine ?
  17. Le père est-il très autoritaire avec son fils ?
  18. Dans ses relations familiales, dénote-t-on une certaine absence du père ?
  19. Dans son enfance, était-il plutôt timide et discret ?
  20. A-t-il de la complicité avec son père ?

C’est franchement du n’importe quoi. Même la presse gouttière anglaise n’oserait pas publier ce genre de « sondage ». Ces questions n’ont rien à voir avec une orientation sexuelle (sinon on n’aurait pas de rugbyman gay), le divorce n’y influe pas non plus. Les pensées de la mère lorsqu’elle était enceinte? Non seulement c’est une grosse connerie, mais cela pourrait faire culpabiliser : c’est donc une question à la fois stupide et cruelle. Quant aux goûts musicaux, ce n’est pas parce qu’un type aime Madonna ou Lady Gaga qu’il est gay. Ou parce qu’il aime le métal qu’il est hétéro, d’ailleurs.

Vous êtes contre la pseudoscience?  L’homophobie? La stupidité bête et méchante? Réagissez et signez la pétition sur www.allout.org/fr/androidapp.

Rue89 : Après l’appli « Juif ou pas juif », voici « Mon fils est-il gay ? »
Libération : Encore une appli qui dérange