Cuisiner le rutabaga

Rutabaga

Un rutabaga coupé en deux (source Wikipedia)

C’est pourtant pas compliqué, mais chaque fois que j’achète un rutabaga on me regarde avec de grands yeux et me demande comment ça se cuisine.

Le rutabaga ressemble à gros navet jaune, et de fait est le résultat d’un croisement entre le navet et le choux. Avant de hurler « OGM !!! », sachez toutefois que ce légume date du 17e siècle. Il fait parti intégrant de la cuisine écossaise. D’ailleurs, quand un Ecossais vous parle de turnip ou neep, il ne pense pas au navet, mais au rutabaga. Pour lui, le navet est le white turnip (navet blanc), qui se mange au printemps: soit cru en salade, soit dans les ragoûts du genre navarin d’agneau.

Le rutabaga pousse dans des sols beaucoup plus pauvres que ce que tolère le navet. Il est beaucoup plus gros que son cousin. Il a également un goût plus sucré, rappelant un peu celui de la citrouille. D’ailleurs en Ecosse, ce ne sont pas les citrouilles qu’on creuse pour la fête d’Hallowe’en, mais bien des rutabagas. Je vous confirme que c’est un travail qui muscle bien !

Comme le navet, dans le rutabaga tout se mange: les fanes en salade, la racine elle-même se mangeant avant tout sous forme de purée.
Lire la suite

Caramel noir aux amandes

Jack-o-latern

Image via Wikipedia

C’est un caramel dur, très apprécié outre-manche, au goût corsé. Facile à faire et parfait pour Hallowe’en, qui tombe tous les ans le 31 octobre (sauf quand ce jour tombe un dimanche, auquel cas on le fête le samedi 30).

Ingrédients:

  • 454 g de treacle, ou mélasse noire. Se trouve souvent au rayon britannique des grands supermarchés
  • 120 g de beurre doux
  • 225 g de sucre en poudre
  • 60 g d’amandes effilées

Mettre la mélasse (elle coule mieux si on chauffe un peu le pot au bain marie au préalable), le beurre et le sucre dans une casserole et touiller en chauffant doucement jusqu’à ce que le sucre fonde. Ensuite faire bouillir pendant 20 minutes, en touillant constamment.

Enlever du feu, ajouter les amandes, verser dans un grand plat beurré. Laisser durcir. Casser, de préférence avec un marteau à caramel (petit marteau qui fait environ 10 cm) si vous en avez.

Pour conserver, emballer dans du papier sulfurisé et garder dans un endroit frais et sec.